Accueil > prévision métérologique > VISIO de Suez, un centre intelligent pour contrôler la distribution de l’eau

VISIO de Suez, un centre intelligent pour contrôler la distribution de l’eau

Suez est un acteur mondial de la gestion de l’eau et de l’assainissement. En pleine phase de transformation, l’entreprise a présenté son  onzième centre de pilotage connecté des installations : VISIO.

Le Pecq. Cette petite ville des Yvelines, située non loin de la demeure de feu Alexandre Dumas, accueille près de 17 000 habitants. Elle accueille également le centre de commandement “connecté” VISIO de Suez, le groupe international de gestion de l’eau et des déchets.

La gestion de distribution de l’eau et du traitement des flux usagers est d’une importance cruciale, surtout dans une région comme l’Ile-de-France. Le 4 juillet dernier, le groupe Suez a inauguré son onzième centre de commandement “connecté” sur les territoires français. Nous avons pu visiter ce centre VISIO il y a peu.

Gérer la distribution de l’eau pour 1,7 million d’habitants

visio suez chiffres

Situé dans la ville de Pecq dans les Yvelines, le centre VISIO dessert l’Ouest de l’Ile-de-France, c’est-à-dire les départements de l’Oise, du Val d’Oise, de la Seine Saint-Denis, des Hauts de Seine, de l’Eure, de la Seine et Marne, de Paris et bien évidemment des Yvelines.

Il a pour but de piloter la gestion en temps réel d’une partie des réseaux d’eau potable et d’assainissement de ces territoires. Cela représente plus de 9000 kilomètres de réseaux répartis sur plus de 150 collectivités, soit 1,7 million de personnes desservies en eau potable et 1,8 million dont les eaux usées sont traitées.  Annuellement, 320 ooo interventions sont réalisées. 

Gilles Boulanger, directeur de la région Paris Seine Ouest pour Suez explique : “Le centre VISIO répond aux besoins de Suez et des collectivité de surveiller, réagir, anticiper et optimiser la gestion des réseaux de l’eau et d’assainissement de la région.

Pour ce faire, Suez a équipé son centre de pilotage de divers “systèmes experts” afin d’accomplir les différentes missions nécessaires à ces traitements. Au sein du centre, Ce sont 50 collaborateurs qui sont en charge de surveiller, d’organiser les interventions, d’analyser les modèles de données, etc. Au total, Suez emploi 800 collaborateurs dans cette région. 

Une logistique conséquente pour Suez

suez intervention

Comme l’explique Xavier Delebarre, Chef d’agence VISIO Paris Seine Ouest, “le centre est organisé en cinq pôles : la logistique, l’ordonnancement réseau et clientèle, l’ordonnancement usine, le télécontrôle, et la maîtrise des données.

Les technologies en provenance de l’Internet des Objets, du Big Data et de l’intelligence artificielle sont utilisées au sein de la plupart des pôles. Cela commence par la logistique, plus particulièrement la gestion des pièces détachées.Notre catalogue comprend 1800 références, c’est énorme”, déclare Xavier Delebarre. “Nous devons en permanence disposer des pièces nécessaires aux travaux de réparation. Cela va du simple boulon aux tuyaux de plusieurs kilomètres de long”.

Un logiciel de gestion interne (nommé Imag) est couplé avec un système de code-barre pour conserver une maîtrise des stocks. Les opérateurs utilisent une tablette du commerce pour scanner le code présent sur cette dernière. Les responsables des magasins ont la charge de fournir les pièces commandées par les opérateurs sur le terrain et d’approvisionner les 650 véhicules. “Nous faisons en sorte que le technicien est à sa disposition le matériel pour tenir une semaine d’activité normale”. Le réapprovisionnement est effectué toutes les semaines en situation normale.

La gestion des crises, un des gros point fort du centre VISIO

appel suez

Évidemment, gérer plus de 9000 kilomètres peut entraîner des crises. Sur le réseau de la distribution d’eau, ce sont les fuites qui sont la priorité de Suez. Parfois bénignes, elles peuvent entraîner des dégâts importants si elles ne sont pas réparées à temps.

Cette gestion de crise passe en grande partie par l’ordonnancement des équipes sur le terrain. Suez a divisé cette activité en deux pôles, l’un est consacré aux réseaux dédiés aux particuliers, tandis que le second s’occupe des interventions auprès des usines de stockage et de traitement de l’eau.

Les personnes en charge de l’ordonnancement préparent le planning des techniciens, leur tournée hebdomadaire et reçoivent les alertes des cinq centres d’appels en cas de fuites détectées par les particuliers, les collectivités ou le centre VISIO.

Les véhicules sont géolocalisés afin que l’ordonnanceur sache si le technicien est en transit, en cours d’intervention ou bloqué dans les transports. À partir de cette information, il va réorienter le technicien vers le lieu à inspecter.

Les usines bénéficient de leurs propres ordonnancements qui consistent majoritairement à planifier des révisions annuelles des équipements. La détection de fuites est également facilitée dans ces environnements professionnels.

Le télécontrôle, le cœur du système

centre visio suez
crédit © Antoine Meyssonnier

Mais le pôle central du centre VISEO de Suez n’est autre que celui réservé au télécontrôle. Le superviseur a la charge de gérer et d’analyser les réseaux de distribution d’eau potable et d’assainissement, ainsi que de piloter les 550 usines de traitements et des points de stockage. Ce poste en 3 X 8 réclame de suivre les interventions en temps réel, de gérer les crises et de naviguer entre les 10 écrans.

Les superviseurs qui se relaient sont aidés dans leur tâche par le système Aquadvanced. Il permet de suivre en temps réel la qualité, le débit et la pression de l’eau, d’anticiper la disponibilité les installations les plus sollicitées en calculant les prévisions de consommation, mais aussi de repérer les fuites.

Du côté de l’assainissement, cette solution permet de gérer et d’anticiper les événements météorologiques (fortes pluies,orage) afin de solliciter les réseaux au bon moment et minimiser les inondations, ainsi que les débordements dans l’environnement.

Aquadvanced mêle de nombreuses données qui sont traitées par le biais du machine learning, une méthode de l’intelligence artificielle. Mais il faut les équipements nécessaires à la relève de ces informations.

L’IoT et l’intelligence artificielle alimentent la plateforme

Il ne faut pas oublier l’importance des infrastructures déployées et en cours de déploiement. “D’ici deux à trois ans Suez aura installé 180 000 compteurs de télérelève chez les particuliers” prédit Gilles Boulanger. De même, plus de 3000 sondes acoustiques placées sur tout le réseau “écoutent” et communiquent (par le biais de la bande de fréquence 169 MHz) le débit de l’eau pour repérer d’éventuelles fuites et ensuite planifier les interventions. Des capteurs sont également présents au niveau des déverseurs d’eau de pluie.

Cette problématique d’infrastructure demande également une maintenance particulière : il faut calibrer les capteurs, changer les capteurs, les changer s’ils sont détériorés.

L’intelligence artificielle n’est pas non plus un outil sans faille et la présence des superviseurs est nécessaire. Pour autant, l’apport de ces technologies est plus que satisfaisant. Le Directeur de région Paris Seine Ouest affirme : “Cela demande moins de vigilance humaine sur le terrain et nous augmentons considérablement notre efficacité lors des crises”.

Par ailleurs, la mise à disposition des données en temps réel aux collectivités leur octroie un avantage certain dans la gestion de l’eau et de l’assainissement. En cela, la présence de 11 centres VISIO en France assure ce maillage territorial.

Nous pourrions avoir un seul centre de pilotage pour l’hexagone, c’est techniquement possible. Mais nous perdrions un élément important de notre métier : une proximité avec les territoires et les clients”, conclut Gilles Boulanger.

A lire également

lits connectés crous

Lits connectés : le CROUS de Rennes arrête de surveiller l’usure du mobilier

Rennes est une ville reconnue pour la croissance de son écosystème IoT. Mais c’est surtout …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *