Accueil > Business > Transports > Rolls-Royce prépare un taxi volant pour les années 2020
taxi volant rolls royce

Rolls-Royce prépare un taxi volant pour les années 2020

À l’occasion du Farnborough International Airshow au Royaume-Uni, Rolls-Royce a présenté son prototype de taxi volant. Capable de transporter 5 personnes et de voler à 400 km/h, il pourrait être commercialisé au milieu des années 2020.

Rolls-Royce veut clairement montrer les muscles dans l’innovation. Après avoir présenté sa plateforme de conception de navires autonomes, le célèbre fabricant de moteurs et de véhicules se lance dans l’aventure du taxi volant. Il a profité du Farnborough International Airshow se déroulant du 16 juillet au 22 juillet 2018 au Royaume-Uni pour présenter son projet.

Ainsi, il rejoint un bon nombre d’acteurs investis sur ce marché. Uber, eHang, Vahana pour Airbus, Audi, Volocopter et d’autres sont quelques-unes des entreprises ayant présenté une solution de transport volant similaire.

Un aéronef à propulsion hybride

De son côté, Rolls-Royce imagine un ADAV, un aéronef à décollage et atterrissage verticaux. Pour cela, les ailes qui supportent les hélices des rotors pivotent à 90 degrés. Ce véhicule à propulsion hybride aurait la capacité de transporter 5 personnes. Ce sont six rotors électriques qui permettent à l’appareil de voler. Ils seront alimentés par une batterie rechargée par une turbine à gaz M250 modifiée pour l’occasion. Elle sera capable de délivrer 500 kW d’énergie électrique. Cet équipement prend place dans 31 000 véhicules dont 16 000 volent encore. Le M250 est utilisé dans 170 hélicoptères différents et totalise près de 250 millions d’heures de vol.

Rolls-Royce pense au confort des passagers. L’appareil rétractera les hélices des rotors situés sur l’aile et n’utilisera que deux propulseurs arrière afin de réduire le bruit dans la cabine. Le taxi volant pourrait utiliser des héliports et des aéroports existants. Il volerait à 400 km/h et pourrait disposer d’une autonomie de 800 kilomètres.

Un taxi volant conçu avec des technologies éprouvées

À l’inverse de ses concurrents, Rolls-Royce ne destine pas seulement ce taxi volant aux transports de civils. L’entreprise proposera ce moyen de transport aux militaires et aux sociétés de transports. Les premières démonstrations de vols sont prévues en 2020 et la commercialisation au milieu des années 2020.

Moins impressionnant sur le papier que les autres projets, le taxi volant de Rolls-Royce a de grandes chances d’être un des premiers véhicules du genre sur le marché. Le constructeur compte utiliser des technologies existantes, éprouvées et n’évoque pas d’application mobile ou encore de système de conduite autonome. Il ne s’agit pas non plus de construire des héliports au cœur des villes.

Sources & crédits Source : - Crédit : Photo : Rolls-Royce
Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend