Technologies Smart

Technologies Smart City : la vidéosurveillance et les systèmes d’alerte sont à risques

Les experts en cybersécurité ont dévoilé les technologies avancées qui présentent le plus de risques pour une smart city. Selon eux, les systèmes d’alerte d’urgence, les dispositifs de vidéosurveillance et les feux de circulation sont plus sensibles que les autres.

Les municipalités et autres entités publiques se tournent vers les technologies innovantes pour améliorer la qualité de vie. Ces systèmes sont capables d’améliorer la prise de décision, grâce à des logiciels puissants qui traitent de grandes quantités de données collectées. Cependant, une enquête révèle que les solutions intelligentes peuvent présenter un grand défi pour une smart city.

Les technologies de la smart city les plus exposées aux cyberattaques

Les chercheurs du « Center for Long-Term Cybersecurity » de Berkeley ont demandé à 76 experts d’évaluer quelques types de technologies essentielles aux villes intelligentes. Les résultats de cette enquête, menée en 2020, indiquent que les risques de cybercriminalité peuvent varier. En effet, certains d’entre eux présentent plus de vulnérabilité que d’autres. En tête de liste figurent les systèmes d’alerte d’urgence, ensuite, les vidéosurveillances et les feux de circulation

Les participants à l’enquête ont décrit des situations désastreuses qui pourraient se produire dans une ville si l’un de ces systèmes était compromis. Parmi eux, une dizaine de personnes ont évoqué un incident au cours duquel des messages d’urgence falsifiés ont provoqué une panique généralisée et des troubles civils. 

Selon 18 autres participants, les feux de circulation trafiqués sont susceptibles de provoquer des accidents et des embouteillages empêchant les autorités à atteindre les lieux de l’urgence.

De même, les fausses alarmes d’urgence envoyées par une défaillance technique peuvent provoquer un véritable désordre. Par exemple, en janvier 2018, les habitants d’Hawaï ont vécu 38 minutes de terreur. En effet, le système d’alerte d’urgence de l’État a accidentellement envoyé un message avertissant de l’arrivée d’un missile balistique.

Les technologies de la ville intelligente à moindre risque

Les systèmes sous-jacents aux projets de villes intelligentes peuvent avoir un impact sur pratiquement tous les aspects de la vie moderne. Notamment les communications et les services publics tels que l’eau et l’électricité, les transports et les services gouvernementaux.

Toutefois, l’équilibre entre les risques et les gains potentiels peut varier. Les systèmes liés aux données ouvertes, à la consommation d’eau, aux taxes et à la sécurité des armes à feu sont considérés comme moins risqués. De même, les poubelles intelligentes et les systèmes de recyclage connectés semblent les moins exposés aux pirates informatiques.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Ces résultats indiquent que les gouvernements doivent les examiner cas par cas. Aussi, ils sont tenus de faire preuve d’une prudence particulière lorsqu’ils prennent leurs décisions technologiques. Ainsi, ils devraient se coordonner avec les départements informatiques lorsque l’impact d’une attaque est susceptible d’être très élevé.

Plusieurs organismes fournissent des informations sur la manière d’évaluer le risque associé à la mise en place d’une smart city. Parmi elles, figurent la  MS-ISAC (Multi-State Information Sharing and Analysis Center) et la CISA (Cybersecurity and Infrastructure Security Agency).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *