Accueil > Tech > Réseaux > Telecom Italia termine le déploiement national du NB IoT et du LTE-M en Italie
telecom italia iot

Telecom Italia termine le déploiement national du NB IoT et du LTE-M en Italie

Telecom Italia va doter l’Italie de réseaux NB IoT et LTE-M dès la fin du mois de janvier 2018 selon IEEE Spectrum.

L’Italie est une terre technologique méconnue. Et pourtant, c’est sur ce territoire où le premier État, San Marin, bénéficiera des premiers essais de la 5G en Europe sur un espace de 60 kilomètres carrés. Il faut dire que le responsable du projet, Telecom Italia, est le leader des opérateurs de télécommunication en Italie.

Ce leader ne veut pas seulement proposer la 5G, mais également s’imposer comme un fournisseur de connectivité dans l’IoT. Selon IEEE Spectrum, Telecom Italia termine pour cela le déploiement de deux réseaux. Le premier n’est autre que le narrow-band IoT (NB IoT) et le second, le LTE-M. Tous deux devraient être disponibles à la fin du mois de janvier en Italie.

Il s’agit de proposer des alternatives viables aux réseaux IoT et Sigfox. S’ils entrent dans la catégorie basse consommation, longue portée, le NB IoT et le LTE-M ne demande pas d’installer de nouvelles antennes. En principe, il suffit de mettre à jour des infrastructures prévues pour la 4G.

Telecom Italia précise le fonctionnement de ses réseaux

Telecom Italia détaille quelque peu le fonctionnement de ses réseaux. Ils disposent tous deux d’un mode veille afin de préserver la batterie des objets connectés. Ce mode permet à un produit “comme une pompe d’eau connectée dans un champ d’envoyer des messages toutes les 10 minutes au lieu d’être interrogé toutes les 1,28 seconde, le délai classique d’un LTE” rappelle IEEE Spectrum.

L’opérateur italien précise que le réseau LTE-M bénéficie d’une puissance supérieure et d’une latence plus faible. La bande de fréquence 1,4 MHz lui permet d’envoyer 150kbit/s de données par seconde avec une faible latence de 10 ms, ce qui équivaut à la latence d’un bon écran d’ordinateur. De son côté, le NB IoT italien fonctionne sous la bande de fréquence 200 MHz, envoi 50 kilobits de données par seconde avec une latence de 10 secondes. Le premier se destine plus particulièrement aux fonctionnalités connectées des voitures, tandis que le second s’adapte bien mieux à un compteur communicant.

Au total, les opérateurs de télécommunication ont déployé 28 réseaux IoT nationaux en Irlande, en Allemagne, en Chine, en Espagne, aux États-Unis, par exemple. L’Italie est le 21e pays à bénéficier d’une couverture nationale pour les réseaux IoT LTE-M et NB IoT.

L’Open City Lab fondé en 2016 a déjà permis de tester les applications IoT de tels réseaux : compteurs communicants, bennes de poubelle connectées, transports connectés, etc. Onze startups développent les solutions qui permettront de rendre les villes intelligentes.

1 commentaire

  1. Très prometteur ! Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend