in

Texas Instruments investit 30 milliards de dollars pour la fabrication de semi-conducteurs

Semi-conducteurs

La société Texas Instruments, basée à Dallas, a annoncé son intention de construire jusqu’à quatre nouvelles usines de fabrication de puces à semi-conducteurs à Sherman. L’entreprise envisage un investissement potentiel de 30 milliards de dollars dans ces sites.

La construction des deux premières usines de fabrication devrait débuter en 2022. La production de plaquettes de 300 millimètres de TI devrait commencer en 2025, selon la société. TI aura la possibilité de construire deux usines supplémentaires sur le site à l’avenir. Au total, ces usines pourraient employer jusqu’à 3 000 personnes une fois terminées.

Les nouveaux sites devraient aider l’entreprise de semi-conducteurs à mieux contrôler la chaîne d’approvisionnement mondiale. Une chaîne qui a été gravement touchée par la pandémie de COVID-19.

pcloud

« Sherman offre des avantages uniques tels qu’un environnement commercial compétitif et l’accès à une main-d’œuvre technique hautement qualifiée. Il propose aussi une base de fournisseurs existante », a déclaré Kyle Flessner, vice-président senior de TI chargé de la technologie et de la fabrication, dans un communiqué.

« La proximité de nos autres opérations de fabrication à Dallas et Richardson nous aidera à intensifier nos efforts. Elle nous aidera également à tirer parti de l’efficacité opérationnelle à mesure que nous étendons notre présence dans le nord du Texas. »

Dans une déclaration, le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a célébré la décision de TI d’implanter l’usine dans le nord du Texas.

Texas Instruments veut rester leader mondiale de semi-conducteurs

« Cet investissement apporte des milliards de dollars en investissements et des milliers de nouveaux emplois dans le nord du Texas. Cet investissement historique permettra également au Texas de rester un leader national dans la fabrication de semi-conducteurs. Ce qui renforce en même temps la chaîne d’approvisionnement nationale en semi-conducteurs », a déclaré M. Abbott.

Texas Instruments exploite une usine à Sherman depuis des décennies. Mais cette usine et une autre à Dallas sont sur le point d’être fermées. La société s’oriente donc vers la production d’une version plus technologique de la plaquette fabriquée sur ces sites.

Le maire de Sherman, David Plyler, a déclaré que la réputation mondiale du Texas en matière de politiques commerciales « favorables à la croissance » avait contribué à l’implantation de ces nouvelles usines.

« Nous remercions Dieu que Texas Instruments ait pris la décision de s’installer dans notre communauté en pleine croissance. Une communauté historique et favorable aux entreprises », a déclaré M. Plyler.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *