Accueil > Business > Maison Connectée > Nest annonce la commercialisation du Thermostat E en France
nest thermostat e

Nest annonce la commercialisation du Thermostat E en France

Nest, la filiale de produits connectés d’Alphabet renouvelle sa gamme de thermostats connectés en présentant un nouveau modèle. Nommé Thermostat E, ce produit moins onéreux débarque en France et en Europe dans une version remaniée.

En août 2017, Nest présentait son Thermostat E. Ce produit connecté réservé dans un premier temps au marché américain débarquera en France le 16 octobre 2018. Il s’agit du troisième produit de la gamme, après un premier thermostat connecté commercialisé en 2012, puis une mise à jour débarquée en 2016.

Une version remaniée du Thermostat E en France et en Europe

Aux États-Unis, Thermostat E ne fait pas le bonheur de tous. En l’occurrence, Nest promet une compatibilité avec 85 % des chaudières présentes sur le marché américain. En France et en Europe, le produit sera cette fois-ci compatible avec la plupart des systèmes de chauffage central”. Un bon point pour la filiale d’Alphabet.

Nest mise sur la simplicité d’installation de son dispositif. Le Thermostat E est relié au boîtier Heat Link E en WiFi. Ce dernier se raccorde directement sur les fils des thermostats déjà existants. Les utilisateurs peuvent maintenant l’installer sans passer par un professionnel.

Logiquement, cela permet d’abaisser le coût d’entrée. Le socle, le thermostat et l’installation coûtaient 388 euros. Sans l’intervention d’un professionnel, le prix tombe à 219 euros.

En perte de vitesse, le fabricant de produits connectés cherche à séduire de nouveaux utilisateurs. Il ne s’agit plus de conquérir les amateurs de domotique, mais de s’introduire dans de nouveaux foyers. Nest vise sans doute des clients qui se sont déjà procurés un assistant vocal Google Home, par exemple.

Simplifier pour attirer davantage de clients

thermostat e design

D’ailleurs, le boîtier Heat Link E ressemble à peu de chose près au Google Home Mini. De son côté, le Thermostat E, fixé à son socle, reprend davantage l’aspect d’une caméra Nest auquel on aurait retiré la lentille. Chez Alphabet, la discrétion dans le design est toujours de mise.
En ce qui concerne les fonctionnalités, il ne faut pas s’attendre à de grands changements. L’appareil en question dispose de quatre capteurs : humidité, présence, température et lumière.

Cela permet de régler le chauffage automatiquement suivant les objectifs d’économie d’énergie fixés par l’utilisateur. Il prend en compte les déplacements des occupants d’un foyer pour remonter ou baisser la température au moment adéquat. De plus, l’on peut contrôler son thermostat à la voix avec un Google Home. En revanche, il n’est plus possible de contrôler la production d’eau chaude comme avec le Nest Learning.

Les précommandes ont commencé ce mardi 2 octobre 2018 en Europe.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend