nest thermostat 3 une

Smart Home : Nest étend sa présence en Europe

Après la France, Le Royaume-Uni, la Belgique, le Pays-Bas et l’Irlande, la filiale Smart Home de Google, Nest, étend son activité dans quatre pays européens. 

Nest Labs domine largement le marché de la maison connectée. La filiale de Google acheté pour 3,2 milliards de dollars va bientôt proposer dans quatre autres pays européens comme elle l’entreprise l’a exprimé aujourd’hui au DLD de Munich. L’objectif est bien sûr d’accroître les ventes des caméras, des thermostats, des alarmes connectés dans cette région du monde.

Nest : un succès incontestable

nest protect

Étrangement, Nest n’était pas présent en Allemagne, en Autriche, en Espagne et Italie. Ce sera officiellement le cas « plus tard cette année ». Pourtant, les produits Nest sont malgré tout vendus dans 190 pays. Encore aujourd’hui seulement 7 pays disposent de points de ventes officiels et du support client rattaché à ces activités.

Découvrez notre lead marketplace I.T

Précisons tout de même que ce déploiement se fera en plusieurs étapes. La firme commence d’abord par les marchés Espagnol et Italien. Ainsi, la troisième version du thermostat intelligent de Nest  (vendu 249 euros), les Nest Cam Indoor et Outdoor (respectivement à 199 euros), des caméras connectées intelligentes sont disponibles sur Amazon, Media Markt et El Corte Inglés en Espagne. Ces trois produits sont au même prix en Italie sur les plateformes Media World, ePrice et Amazon.

En Allemagne et en Autriche, le thermostat intelligent est remplacé par le Protect (119 euros), une alarme connectée qui repère la fumée et le monoxyde de carbone dans l’air. Les deux autres caméras sont d’ores et déjà en précommande au même tarif chez Media Markt, Amazon et Conrad. Le Nest Learning Thermostat, ce produit phare, n’arrivera que « plus tard » cette année sans plus de précision.

N’oublions pas les nombreux partenariats avec les installateurs comme l’espagnol Baxi, les compagnies énergétiques comme ENGI Italia et les opérateurs téléphoniques comme l’italien Wind Tre. En Allemagne, c’est le groupe d’assurance Generali qui proposera à ses clients les produits disponibles dans le pays.

Une prudence liée à un  marché (trop?) jeune

nest cam outdoor

Selon les dernières études, l’Allemagne est pourtant l’endroit rêvé pour la maison connectée. Pourtant, la filiale de Google fait preuve de prudence sur ce marché et dans les autres pays de l’Union. Le directeur Général de la filiale en Europe, Lionel Paillet, interrogé par TechCrunch explique :

« La raison principale pour laquelle nous avons attendu pour ces lancements, c’est que nous étions occupés à accroître l’activité de notre entreprise. Contrairement à certains qui lancent leurs produits partout et espèrent le meilleur, nous avons eu une stratégie spécifique. Avec plusieurs années de présence sur les marchés Britannique et Néerlandais, par exemple, nous avons vendu extrêmement bien en atteignant un taux de croissance annuel de 50 %. La maison connectée reste un concept nouveau, et nous voulions d’abord avoir cette clientèle de base avant de se rendre dans d’autres pays. »

Pas de nouvelle de Google Home

google home ces 2017

Si l’explication de Lionel Paillet laisse un peu sur sa faim, l’absence d’actualités autour du Google Home en Europe interpelle. Le Royaume-Uni bénéficie d’ores et déjà de l’enceinte connectée disposant d’un assistant vocal, mais une grande partie de l’Europe n’en profite toujours pas. Ce produit laisse pour l’instant toute sa place à Amazon Alexa. Par ailleurs, un porte-parole de la filiale de Google a annoncé aux journalistes de CNET  l’intégration internationale de l’intelligence artificielle de son concurrent dans ses propres produits.

CES 2017 : « Alexa, dans ta maison, Alexa dans ton caleçon ? »

Même si pour l’instant  la gamme Echo (Echo, Tap et Echo Dot) n’est vendue en Europe qu’en Allemagne, au Royaume-Uni, en Autriche et en Irlande, l’avance prise par le géant du e-commerce semble difficilement rattrapable.

 

Sources & crédits Source : TechCrunch, CNet - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *