Accueil > Entreprises > Amazon > Google Home : comment Alphabet veut faire taire l’Amazon Echo
google home base

Google Home : comment Alphabet veut faire taire l’Amazon Echo

Hier soir, Alphabet présentait trois nouveaux produits. Beaucoup moins ostentatoire qu’Apple, Google a fait forte impression dans une ambiance posée. Au programme, un nouveau smartphone, la dernière version du ChromeCast et Google Home, une petite enceinte connectée qui a tout d’une grande.

Amazon est depuis un petit moment rentré dans la dance de l’enceinte connectée capable de contrôler les objets connectés de la maison. De son côté, la firme de Cupertino se cantonne pour l’instant à l’application Apple HomeKit. Et Google ? Les passionnés de nouvelles technologies attendaient de pied ferme Google Home. Le groupe a présenté hier soir à partir de 18 heures (en France) cet objet connecté.

Il s’agit donc bien d’une enceinte connectée dotée d’un microphone, comme l’Echo et le Dot d’Amazon. Google Home se distingue par un design bien particulier : un socle interchangeable (plusieurs coloris sont disponibles) aux formes rondes accueille un cylindre taillé en biais.

Google Home : une enceinte alliée à un moteur de recherche

google home custom

En termes, de fonctionnalité, l’objet a pour principale fonction de diffuser de la musique à partir des services musicaux numériques comme Spotify, Pandora, Google Play Music et un nouveau service nommé Youtube Music. L’utilisateur peut contrôler à la voix les titres qu’il veut diffuser dans sa maison grâce au microphone intégré. En se procurant plusieurs modèles de cet appareil, il sera en mesure de mettre en place un système multiroom dans sa maison. Il ne s’agit là que la face cachée du Google Home, ses capacités vont au-delà de la simple diffusion musicale.

C’est véritablement toute l’intelligence des services de Google qui se retrouve enfermée dans cet objet connecté. Ainsi, en plus de piloter sa playlist à la voix, l’utilisateur peut faire des recherches Internet plus naturellement depuis Google Search et commander les autres éléments connectés de votre maison.

Les exemples présentés sur scène prouvaient des capacités proches de Shazaam pour lancer une chanson dont le titre est inconnu, mais surtout la possibilité de demander des informations supplémentaires comme la biographie de l’artiste.

google home device

De même, rechercher une recette et se la faire lire à haute voix devient une réalité au quotidien. La comptabilité avec le Chromecast Ultra, le nouveau dongle pour lancer des vidéos Youtube sur sa télévision, permet de démarrer les vidéos à la voix. Allumer les lampes, commander son thermostat, demander un taxi, etc.  Toutes ces expériences reposent sur l’intégration de Google Assistant dans l’enceinte.

Alexa vs Assistant vs Siri

google home partenariats

Évidemment, la question de l’interopérabilité se pose rapidement. Amazon a déjà présenté un grand nombre de partenaires avec qui son écosystème Echo est compatible. Google Home arrive le 4 novembre prochain aux Etats-Unis et dispose à peu de chose près des mêmes fonctionnalités liées à ces entreprises. Alphabet travaille avec son concurrent SmartThings, mais aussi Nest (sa filiale maison connectée), Philips, Harman/Kardon, Sony, LG, IFTTT etc.

google home prix

D’autres services devraient prochainement faire leur apparition. Comme au lancement de l’Amazon Echo, Alphabet a donné le libre accès au SDK de Google Assistant. Ainsi, ils pourront intégrer la technologie dans leurs applications ou leurs objets connectés.

La concurrence s’annonce rude entre les deux GAFA, puisque le prix plus raisonnable du Google Home, 129 dollars, son côté personnalisable et ses capacités impressionnantes lui donnent un avantage certain. En revanche, comme pour le smartphone Pixel, il faudra attendre probablement l’année prochaine pour pouvoir profiter de ce dispositif en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend