tiktok oracle

Activités américaines de TikTok : partenariat technologique confirmé avec Oracle

TikTok aurait conclu un accord avec Oracle pour vendre ses opérations américaines au géant américain du logiciel, juste avant la date limite du 15 septembre pour la cession imposée de l’entreprise par le président Trump.

L’application reste opérationnelle pour les utilisateurs américains

La nouvelle de l’acquisition est arrivée peu de temps après que le favori initial, Microsoft, a annoncé qu’il avait échoué dans son offre d’acquisition des opérations américaines de TikTok à la suite de discussions prolongées avec le propriétaire chinois de l’application, ByteDance.

Selon Digital Trends, l’accord garantit entre autres que la populaire application de médias sociaux restera opérationnelle pour ses millions de fans aux États-Unis selon Oracle. Pour rappel, la ruée vers TikTok est survenue après que le président Donald Trump a publié un décret au début du mois d’août selon lequel l’application serait interdite aux États-Unis à moins que ByteDance ne vende ses actifs américains à une société américaine avant le 15 septembre 2020.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

TikTok, une menace pour la sécurité nationale, selon Trump

Trump considérait TikTok comme une menace pour la sécurité nationale. Le président américain a notamment déclaré que TikTok capture automatiquement une quantité conséquente d’informations sur ses utilisateurs. Il peut s’agir de données de localisation, des historiques de navigation et de recherche, etc.

Il a ajouté que si le gouvernement chinois accédait aux données de TikTok, celui-ci pourrait potentiellement lui permettre de suivre les emplacements des employés et des sous-traitants fédéraux, de constituer des dossiers d’informations personnelles à des fins de chantage et d’espionnage d’entreprise. L’application censurerait également des contenus que le gouvernement chinois considère comme politiquement sensibles et pourrait être utilisée pour des campagnes de désinformation au profit du Parti communiste chinois.

La réponse de TikTok à Donald Trump

TikTok a déclaré à l’époque qu’il avait été outré par ces déclarations, ajoutant qu’il n’avait jamais partagé des données utilisateur avec le gouvernement chinois ni censuré de contenu à sa demande. On pense que l’application compte environ 100 millions d’utilisateurs actifs par mois aux États-Unis et environ 800 millions d’utilisateurs dans le monde.

Un nouveau décret aurait prolongé la date limite de la cession au 12 novembre. Mais la semaine dernière, Trump a déclaré aux journalistes que la date limite ne serait pas prolongée et que ByteDance avait bel et bien jusqu’au 15 septembre pour conclure un accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *