Accueil > Business > Ville intelligente : Transpolis signe un accord avec Objenious
transpolis sas objenious

Ville intelligente : Transpolis signe un accord avec Objenious

Transpolis vient de dévoiler ce matin un accord stratégique avec Objenious, la filiale IoT de Bouygues Telecom. Le concepteur de la seule ville laboratoire en Europe dédiée à l’expérimentation de solutions de mobilité urbaine va profiter des solutions déployées par l’opérateur français. 

80 hectares pour un laboratoire de recherche technologique, c’est beaucoup. Mais Transpolis, la société propriétaire de ce terrain en a besoin. Elle développe des solutions de mobilités urbaines. Ces actionnaires ? Des grands groupes et filiales comme Renault Trucks, Aixam, Colas, Groupama, etc. Parmi ses partenaires, on retrouve le Grand Lyon, la Direction Générale des entreprises et la région Rhône-Alpes, entre autres.

Dans le cadre de sa quête d’innovation Transpolis vient de valider un accord stratégique avec Objenious, la filiale IoT de Bouygues Telecom. En utilisant les solutions de cette dernière, le spécialiste de la ville intelligente compte bien connecter les routes et les véhicules.

Objenious fournit donc les objets, les capteurs, la plateforme Cloud et la technologie de communication LoRa pour parfaire les expérimentations de Transpolis dans le cadre du véhicule autonome. Ce n’est pas seulement la voiture qui est concernée, mais également les barrières, les panneaux, et les autres éléments de l’infrastructure routière qui seront connectés.

Mettre à profit les acteurs de la ville intelligente

LoRa, la spécialité de connexion longue portée d’Objenious et sa capacité à gérer un grand nombre d’objets connectés simultanément semblent particulièrement indiqué. D’autres solutions de connexion pourraient être tester par la suite, mais ce n’est pas le seul avantage de la plateforme de l’opérateur français.

« Nous nous réjouissons de cette collaboration qui s’annonce très fructueuse et qui aura un impact pour l’ensemble des partenaires de Transpolis grâce à la mutualisation des solutions apportées par Objenious » déclare Dominique Fernier, Président de Transpolis SAS.

Il s’agit donc de faire fonctionner un écosystème composé d’entreprises et de startups qui vont pouvoir « tester leurs projets à grande échelle  et d’accélérer leur mise en application sur le marché  » selon Stéphane Allaire, Président d’Objenious.

Si la ville intelligente n’est pas pour tout de suite, ce genre de projet entrevoit des solutions viables qui devront sortir de terre d’ici les dix prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend