Dans le cadre de la course à l’IA, Apple rachète la startup Turi

Apple vient d’acquérir Turi, une startup spécialisée dans l’intelligence artificielle, pour 200 millions de dollars. Cette acquisition permettra au fabricant de l’iPhone de bénéficier de nouvelles capacités informatiques de pointe pour ses produits et services.

Turi aide les développeurs à créer et gérer des logiciels et services qui utilisent une forme d’intelligence artificielle appelée machine learning. L’entreprise détient également des systèmes permettant aux entreprises de construire des moteurs de recommandation, détecter des fautesanalyser les habitudes d’utilisation des clients et des utilisateurs potentiels. Apple pourrait les utiliser pour intégrer plus rapidement cette technologie dans ses futurs produits.

turi-apple

Ce rachat fait partie de la bataille entre Google, Amazon, Facebook et Apple pour obtenir un avantage dans le développement de technologies d’intelligence artificielle. La technologie de Turi pourrait alimenter l’assistant numérique Siri et définir de nouveaux moyens d’interaction entre les ordinateurs et les utilisateurs.


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


« Apple achète des entreprises technologiques plus petites de temps en temps, mais nous ne parlons généralement pas de nos objectifs et de nos plans », avait déclaré Apple dans un communiqué.

Apple voit son acquisition de Turi comme un moyen de mieux puiser dans la communauté croissante des chercheurs d’Amnesty International. Apple a souvent été critiqué pour une trop grande discretion sur son travail. La startup Turi, quant à elle, tenait une conférence sur le machine learning à San Francisco en juillet, destinée aux data scientists et aux universitaires.

Turi, anciennement connu sous le nom de Dato, avait levé 25 millions de dollars auprès d’investisseurs comme New Enterprise Associates et Madrona Venture Group.

Apple rachète plusieurs startup d’IA

Ces dernières années, Apple a acheté plusieurs entreprises spécialisées dans l’intelligence artificielle. Elle a d’ailleurs commencé à intégrer ces technologies dans le logiciel de l’iPhone et dans Siri. En janvier, Apple rachetait Emotient, une startup qui utilise l’IA pour reconnaître et agir sur les expressions faciales. L’année dernière, le géant avait acquis deux startups de reconnaissance vocale, VocalIQ et Perceptio, pour renforcer Siri. VocalIQ est spécialisée dans l’utilisation du machine learning pour permettre aux assistants vocaux d’engager des conversations plus réalistes. Perceptio vise à aider les systèmes d’intelligence artificielle installés sur les dispositifs à partager les données personnelles de l’utilisateur en quantité limitée.

Le machine learning et l’intelligence artificielle permettent aux ordinateurs de comprendre automatiquement des images, des vidéos et des paroles. Ces technologies permettent également aux systèmes de prendre des mesures ou de faire des recommandations sur telles ou telles données. Apple a déjà commencé à montrer le fruit de ses investissements via une meilleure reconnaissance des mots clés par Siri. 

Apple sortira une nouvelle version de son programme de gestion de photos pour les iPhone et iPad, qui utilisera l’IA pour reconnaître des objets dans les photos. Apple compte également apporter des capacités de machine learning à son application iMessage pour traduire des mots en émoticônes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *