wwdc apple home

WWDC : Apple veut clouer le bec à SmartThings et Amazon avec Home

Alors que l’E3 monopolise l’attention des médias High Tech et des joueurs, Apple a déroulé hier lors du  WWDC à 19 heures heure française les nouveautés de son  écosystème. Le Keynote fut l’occasion de présenter des fonctionnalités IoT dirigées vers la Smart Home. 

La WWDC était l’occasion pour Apple de présenter les refontes de ses applications et de ses systèmes d’exploitation pour ses mobiles, ses ordinateurs, sa montre connectée, ainsi que son boîtier TV. La conférence annuelle avait pour sujet principal l’introduction  d’iOS 10 pour iPhone. Comme nous pouvons le constater, les têtes pensantes de Cupertino n’oublient pas les objets connectés, principalement au sein de la Smart Home.

Cette conférence WWDC en partie menée par Craig Federighi, vice-président de l’ingénierie logicielle, a notamment permis de découvrir l’application Home qui se synchronise avec Apple Home Kit. Home a pour but de contrôler du bout des doigts et à la voix tous les éléments de la maison : ventilation, chauffage, volet roulant, porte de garage, serrure, caméras, etc. Comme le montre l’image ci-dessus, la volonté de s’installer toute la maison. Connaissant les habitudes de la firme, on pouvait imaginer l’arrivée de produits de son propre cru.


Découvrez notre lead marketplace I.T


Ce n’est pas le cas. Pendant ce WWDC Craig Federighi a confirmé des partenariats « les fabricants majeurs d’accessoires connectés pour la maison » notamment Withings récemment racheté par Nokia. Ainsi, la caméra Withings Home dotée de capteurs environnementaux sera contrôlable via l’app Home. Avec Siri, l’utilisateur pourra commander le démarrage de la caméra, mais aussi leur thermostat et leur serrure. Cette collaboration est un exemple parmi tant d’autres d’après la présentation de la marque.

L’Apple TV, le centre de commande de la maison connectée

wwdc home apple fonctions

Cette app présentée lors de ce WWDC à l’appellation simpliste s’installe également au sein de l’Apple TV. En lien avec Home Kit, le contrôle de la plupart des appareils connectés est possible depuis son écran de TV. De plus, Home permet de créer des « scènes ».

Par exemple,  en enclenchant une scène de nuit, les lumières se baissent ou s’éteignent, les volets se ferment et la serrure de la maison se verrouille. Le matin, l’assistant Siri peut enclencher la radio, ouvrir les volets avec la commande vocale « bonjour Siri ». L’Apple TV serait également un point d’accès « end to end » pour assurer la sécurité du système et renforcer l’encryption des données.

Home et les nouvelles fonctionnalités d’Apple Home Kit ne sont pas mises en avant au hasard. La stratégie de la firme de Cupertino au WWDC est claire : concurrencer sur leur propre terrain Alexa d’Amazon et SmartThings de Samsung. Ce dernier a perdu un peu d’estime auprès de ses clients potentiels à cause d’une sécurité quasi inexistante. Cependant, le géant de la baie de San Francisco ,même s’il souhaite rassurer ses clients sur la sécurité, se concentre principalement sur l’expérience utilisateur. Pas de grand changement donc, mais l’entreprise dispose de sérieux atouts pour confirmer son positionnement sur le marché de la maison connectée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *