in ,

Urban-Air Port et Hyundai construisent 65 aéroports électriques pour des voyages propres

Urban Airpory Hyundai

Un partenariat entre la startup britannique Urban-Air Port et Hyundai permettra de construire 65 aéroports électriques pour des déplacements urbains plus propres. En fait, ces deux entreprises vont faire passer la mobilité aérienne urbaine de la science-fiction à une réalité tangible.

La mobilité aérienne urbaine fait partie intégrante des moyens de transport utilisés pour aller du point A au point B. Or, le groupe Hyundai Motor a une vision audacieuse de la mobilité future. Il s’engage à réaliser les investissements humains et technologiques nécessaires pour ouvrir une nouvelle ère de transport. Quant à Urban-Air Port, cette compagnie se présente comme la clé pour débloquer une mobilité sûre, abordable et sans émissions.

Urban-Air Port et Hyundai : un partenariat innovant

La collaboration entre Urban-Air Port et Hyundai débouchera sur 65 aéroports électriques pour des déplacements urbains plus propres. En fait, le transport fait partie des plus gros pollueurs, mais il se révèle essentiel pour la logistique, le travail et les loisirs. De ce fait, si les consommateurs et les entreprises se convertissent de plus en plus aux véhicules terrestres électriques, le transport aérien reste un secteur à forte intensité de carbone.

Urban-Air Port compte parmi les principaux innovateurs qui travaillent au développement de l’infrastructure nécessaire au lancement et à la gestion des aéronefs électriques. Ces appareils comprennent :

  • des véhicules VTOL (décollage et atterrissage verticaux) pour le transport de passagers,
  • des drones pour le transport de marchandises, 
  • de fournitures d’urgence ou pour effectuer des tâches critiques. 

D’ailleurs, ces dernières incluent la surveillance des catastrophes.

pcloud

Le partenariat entre Urban-Air Port et Hyundai vise à construire 65 aéroports dans des « endroits clés » aux États-Unis, au Royaume-Uni, dans l’Union européenne et dans la région Asie-Pacifique. En plus, il s’inscrit dans le cadre d’un plan plus vaste de l’entreprise, qui prévoit la construction de 200 aéroports électriques au cours des cinq prochaines années.

Il s’agit certainement d’une initiative audacieuse, mais le secteur connaît une explosion des investissements privés et publics.

Les véhicules électriques volants et les drones : bientôt une réalité

Urban-Air Port va changer les transports à jamais. En fait, cette entreprise va rendre les déplacements aériens urbains propres pour tous, en améliorant la connectivité dans les villes encombrées. En outre, elle réduira la pollution et stimulera la productivité.

Au-delà du transport aérien, les nouveaux aéroports ont été conçus pour servir de plaques tournantes pour tous les transports durables. Y compris la recharge sur place et l’intégration de divers véhicules terrestres électriques. Le fret et les passagers pourront ainsi être chargés et déchargés en toute transparence afin d’améliorer la décarbonisation des villes. Au Royaume-Uni, Urban-Air Port bénéficie du soutien du gouvernement dans le cadre de son objectif de devenir une économie nette zéro d’ici 2050.

Selon Paul Cully , l’Urban-Airport offre une nouvelle façon pratique et durable de voyager au Royaume-Uni. Il améliore la connectivité entre les villes tout en aidant à construire de manière plus écologique 

En plus, s’assurer que l’infrastructure existe pour ces nouveaux modes de transport est la clé pour faire du vol urbain à zéro émission une réalité.

D’ailleurs, le Royaume-Uni va accueillir la Conférence sur le changement climatique COP26 du 31 octobre au 12 novembre 2021. Le thème du 10 novembre est le transport. Plus précisément, comment conduire la transition mondiale vers un transport à zéro émission. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *