in ,

[USAGES] 14 problèmes importants résolus par les objets connectés

Objets connectés, illustration
Advertisement

Le site Internet Dzone, un site américain sur la technologie, a consacré un article sur les possibilités de l’IoT à résoudre des problèmes bien réels. Pour ce faire, Tom Smith, le rédacteur de l’article, a interrogé une vingtaine de dirigeants d’entreprises, tous issus d’horizons et domaines différents. Nous vous avons sélectionné les réponses les plus pertinentes.

1. Faciliter les communications importantes

Flux d'informations, illustration

Dans le monde de l’entreprise comme au quotidien, nous sommes submergés – et ce n’est pas nouveau – par une avalanche d’informations. Une application par ci, un bloqueur par là et vous ne serez averti uniquement de ce qui vous intéresse.

2. On peut contrôler n’importe quel service

Contrôle à distance, illustration

Une ligne de puissance s’est faite frapper par la foudre ? Un objet connecté peut la fermer, la vérifier et la faire rouvrir par une machine. Il est aussi possible de mesurer la température et le débit d’une pipeline, pour s’assurer que tout fonctionne comme prévu. Et si quelque chose ne va pas, ce sera notifié.

3. Réparer des services défaillants

Outils, illustration
Plus besoin de sortir tous vos outils avec les objets connectés

Votre porte de garage est bloquée et vous ne connaissez rien sur le système qui la fait fonctionner (personne n’est parfait). Un capteur judicieusement disposé peut indiquer à la compagnie qui la fabrique où se situe le problème. Dans certains cas, il pourrait même vous expliquer comment remédier au problème.

4. On travaille plus rapidement et plus efficacement

objets connectés, illustration

La plupart des appareils que nous utilisons au quotidien sont connectés. Sans même aller chercher le gadget, comme la balance connectée ou l’application qui compte nos heures de sommeil. Rien que votre ordinateur et votre Smartphone font déjà partie de l’IoT. Et c’est bien pratique: les appareils communiquent entre eux, collaborent et nous permettent de passer moins de temps sur certains détails. Ces données en temps réel que nous recevons, nous permettent de savoir ce qu’il se passe et de rapidement identifier un problème, puis y remédier.

Ou de façon plus organisationnelle, la fabrication de dispositifs intelligents peut permettre de continuellement mettre à jour le profil des employés. Il est donc possible de savoir où ils sont et, si on a besoin de leur expertise, on sait où les trouver et quel sera le meilleur interlocuteur.

advertisement

5. Vers le “tout connecté”

Objets connectés, illustration

“Toute technologie commence comme une nouveauté”, confie un dirigeant d’entreprise à Tom Smith. Effectivement, pour ensuite devenir une commodité, quelque chose dont on ne peut plus se séparer et qui devient indispensable à notre quotidien. Les sociétés de consommation et de santé commencent d’ailleurs développer de nouvelles applications en lien avec l’IoT pour sauver des vies et atténuer des catastrophes naturelles.

6. L’IoT résout des problèmes

Objets connectés, illustration

Et c’est justement un des principes des objets connectés: résoudre des problèmes. Certains plus futiles que d’autres, certes. Chaque initiative de lancement d’un produit connecté part d’un problème rencontré par le fondateur ou ses proches avec, comme objectif, la résolution du-dit problème.

7. Plus simples, moins onéreux…

Hoope - ring'n'app

Le propre d’un produit connecté est d’être pensé pour être accessible. Prenons l’exemple de Ring Hoope, une bague qui dépiste certaines MST. Simple d’utilisation, il suffit de passer la bague à son doigt et d’attendre que les données transitent vers l’application. Dans le domaine de la e-santé, les objets connectés proposent souvent des soins à domicile, ils seront forcément moins coûteux qu’un séjour à l’hôpital.

8. … et plus rapides

qloudlab

Toujours dans l’e-santé, un Smartphone relié à la bonne application peut effectuer un diagnostic très rapide, directement envoyé à un médecin, comme on a pu le voir avec Qloudlab. Et sa force de frappe est plus large: si le patient est atteint d’une maladie rare et que le spécialiste émérite qui la traite vit sur un autre continent, il pourra quand même recevoir les informations données par l’objet connecté et donner un diagnostic au patient.

9. Ils permettent d’économiser de l’énergie

Objets connectés énergie verte

Un capteur qui détecte votre présence et n’allume la lumière que quand vous êtes dans la pièce, une machine à laver qui s’enclenche quand elle est suffisamment remplie ou pendant les heures d’économie d’énergie… les objets connectés ont aussi une conscience écologique.

10. Tout surveiller en temps réel

Objets connectés surveillance

Chez Microsoft, les salles sont surveillées par des objets connectés. Ainsi, il est possible de savoir qui est dans le bâtiment et d’avoir une visibilité sur tout ce qu’il se passe. Il est ainsi plus facile de savoir quelles salles sont libres pour des conférences de dernière minute. Par ailleurs, si un changement est opéré, les données récoltées par les objets connectés permettent de savoir si le changement en question est bénéfique ou si, au contraire, il vaut mieux revenir à l’ancienne disposition (le cas peut être appliqué dans des chambres d’hôtel, par exemple).

11. Une étape obligatoire pour les entreprises

Objets connectés, illustration

Qu’on le veuille ou non, les objets connectés font maintenant partie de notre quotidien. Une entreprise est même maintenant obligée d’être présente sur les réseaux sociaux pour recueillir les avis de ses clients. L’IoT permet de mettre la main sur plus de données et de les analyser… toujours pour satisfaire l’usager.

12. L’IoT casse les frontières

Objets connectés international

Les données des objets connectés pouvant transiter dans le monde entier, elles permettent d’amener à la connaissance d’Occidentaux des problèmes rencontrés par les Orientaux et inversement. Par exemple, un étudiant en médecine français pourra voir l’évolution d’une maladie inconnue en Europe et sera éventuellement capable d’y remédier.

13. Les objets connectés vont là où l’humain ne peut pas

Objets connectés drone, illustration

Parce que c’est trop dangereux, trop minutieux ou juste impossible pour l’être humain, la technologie peut trouver une parade. Des bras connectés pour aider les médecins à opérer, envoyer des drones dans des endroits inaccessibles, privilégier un capteur plutôt qu’un employé dans les endroits dangereux, etc.

14. Anticiper un problème

Catastrophe naturelle, illustration

Les capteurs météo permettent, de façon plus ou moins efficace, d’anticiper un phénomène météorologique. Des objets connectés peuvent aussi décider d’une évacuation ou non. Là où l’humain va réfléchir, peser le pour et le contre, l’objet connecté va s’appuyer sur des données et prendre une décision logique. Les zones d’évacuation sont identifiées sur la base des informations transmises par les capteurs et les habitants de la maison peuvent recevoir des appels téléphoniques si l’évacuation est nécessaire.

Les objets connectés ne présentent donc presque aucune limite, si ce n’est l’avancée technologique ou, tout simplement, notre imagination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *