IoT dans les bureaux

IoT : Comment utiliser la technologie dans vos bureaux ?

L’ IoT, ou l’Internet des Objets, est devenu un concept incontournable pour transformer vos bureaux en des endroits parfaitement sécurisés et modernes. Utiliser la connexion entre les objets permettra à la fois de préserver les bons gestes sanitaires et de faire des économies.

Suite à la crise sanitaire récente, il est désormais impératif d’instaurer dans les bureaux de nouvelles mesures qui assurent la sécurité de tous. En effet, connecter les objets dans ces locaux permettra de réduire les interactions humaines à grande échelle. Déployer l’IoT dans les bureaux, c’est également automatiser des processus qui contribuent au bon rendement de l’entreprise.

L’utilisation de l’IoT dans vos bureaux

Adopter l’IoT, ou l’Internet des Objets, dans vos bureaux consiste avant tout à connecter les appareils dans le but de pouvoir les commander à distance. Ce concept vise à contrôler l’utilisation de chaque objet, et aussi à recueillir des informations qui serviront à améliorer leur fonctionnement. En d’autres termes, cela permettra d’automatiser plusieurs fonctionnalités et, par conséquent, rendre vos bureaux plus performants.

Bureaux ergonomiques et intelligents

Pour commencer, l’IoT participe à la réduction de la consommation d’énergie. Laisser les machines tourner pendant les heures creuses, par exemple, c’est du gaspillage inutile. En programmant un calendrier précis, les appareils ne démarreront que si les gens entrent dans les bureaux, et s’éteignent lorsqu’ils s’en vont. Cela peut également être mis en vigueur pour l’éclairage, qui peut être réglé sur une minuterie. Le taux d’énergie consommé peut donc être limité au strict nécessaire.

Par ailleurs, il n’est pas uniquement question de programmer ou d’automatiser le démarrage des appareils. Parlons de la climatisation. Outre les thermostats intelligents, la technologie IoT prend en charge le contrôle de la température, l’humidité et le taux de dioxyde de carbone. Cela veut tout simplement dire que les bureaux IoT permettent d’établir un environnement confortable pour les employés.

La connexion des objets peut aller plus loin encore, car elle concerne également les meubles. Cette fonctionnalité permet d’accroître le confort personnel de chaque employé pour améliorer sa productivité. Il est donc possible de programmer vos meubles de bureau en fonction de l’évolution du comportement physique au cours de la journée, ou même de la semaine. 

L’IoT pour la santé et la sécurité

Il est devenu indispensable de contrôler le contact entre les employés, afin d’assurer la sécurité sanitaire dans l’entreprise. Par exemple, la traçabilité des informations du personnel est importante en cas de maladie. Une planification intelligente permet de savoir exactement le nombre, et même l’identité des personnes présentes dans les bureaux à un moment précis. Elle aide également à gérer les entrées et sorties pour limiter les interactions inutiles entre humains mais également avec les appareils.

En termes de sécurité, la technologie IoT propose plus qu’un système de surveillance caméra dans vos bureaux. Elle peut collecter d’autres données pour mettre en place une reconnaissance vocale et faciale. Vous pouvez donc programmer une alerte pour signaler une présence non autorisée. Si une faille est en rapport avec les données collectées, vous pourrez facilement identifier la source du problème. D’autre part, en ce qui concerne les vols physiques, il est possible d’installer des traceurs sur les articles importants. Grâce à l’IoT, vous serez notifié d’un déplacement indésirable.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Enfin, grâce aux systèmes de suivi IA, il est plus facile de mettre une personne en relation avec un bureau grâce à la reconnaissance faciale. En cas de problème d’accès éventuel, elle permet de vérifier rapidement l’identité de la personne.

Une technologie IoT dans vos bureaux pour une meilleure productivité

Grâce à une technologie RFID (identification par radiofréquence), l’IoT peut faire profiter à votre entreprise de l’inventaire intelligent. Déjà, cela peut rendre service en vous épargnant une grande part de travail manuel. En effet, en remplissant manuellement des comptes rendus sur les actifs, il est possible de faire des erreurs. En revanche, avec des étiquettes RFID, le travail est plus précis et le risque d’erreurs est moindre. Ces étiquettes contiennent toutes les informations nécessaires : l’emplacement et l’heure exacte de l’inventaire ainsi que tout son déroulement. De cette manière, l’identification des problèmes est plus rapide et, logiquement, la recherche de solutions aussi.

En plus de l’inventaire proprement dit, l’inventaire intelligent peut anticiper automatiquement les commandes. Il calcule les données et rédige un rapport pour ainsi établir les besoins de l’entreprise. Au fur et à mesure que vous vous en servez, la gestion des stocks devient de plus en plus facile.

Les étiquettes RFID permettent également de tracer les produits pour plus de sécurité au sein de l’entreprise. En d’autres termes, en plus d’optimiser vos bureaux, l’IoT contribue à améliorer l’efficacité de vos activités.

Chatbot, une autre technologie de l’intelligence artificielle

Le Chatbot est aussi une option de plus pour rendre vos bureaux plus intelligents grâce à l’IoT. Il s’agit d’un robot de discussion qui peut exécuter plusieurs commandes. Entre autres, il permet d’automatiser certaines tâches.

Le Chatbot facilite l’accès au système depuis une plateforme de messagerie sans faire appel à d’autres logiciels. Il peut également servir de support pour collecter des données et améliorer les fonctionnalités des objets connectés.

Dans quelles conditions adopter l’IoT ?

Avant d’instaurer une technologie IoT dans vos bureaux, il est important de bien étudier les projets. Selon la configuration que vous souhaitez mettre en place, vous devez commencer par identifier les capteurs nécessaires. Il s’agit des dispositifs qui collectent les données physiques pour les transformer en données digitales pour le système. Par la suite, il faudra penser à leur emplacement et leur alimentation.

Pour transmettre les données, les capteurs utilisent un protocole de communication. Avec une faible consommation d’énergie, MQTT est le protocole le plus courant pour transporter les informations vers un serveur sur internet. Toutefois, l’IoT utilise le protocole TCP-IP comme couche de transport. D’autre part, pour des données industrielles, OPC est le protocole de référence. Modbus permet également le transfert depuis un appareil vers un programme de surveillance.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Concernant le réseau IoT

Il existe deux types d’approches pour mettre en place la connexion entre les appareils dans vos bureaux. Vous pouvez d’abord choisir une connexion filaire entre les capteurs et le contrôleur. Néanmoins, vous pouvez vous en passer et choisir à la place un réseau Wi-Fi, Zigbee, Z-Wave ou BLE. La sélection du réseau le mieux adapté à votre entreprise doit se faire en fonction du nombre d’appareils à connecter, de leur distance et bien sûr du budget.

Sécuriser l’IoT dans vos bureaux

Étant donné qu’il s’agit d’internet, la technologie IoT connaît des risques d’intrusions malveillantes. Autrement dit, il est probable que des pirates tentent d’infiltrer le réseau, ce qui met en danger les informations sur l’entreprise. Un dysfonctionnement dans le réseau peut également causer des perturbations sur le bon fonctionnement des appareils connectés. Sécuriser votre réseau est donc une étape primordiale dans la mise en place de l’IoT dans vos bureaux. Une société professionnelle dans le développement IoT vous aidera dans les démarches à suivre.

Mais déjà, assurez-vous d’avoir des certificats SSL, plus particulièrement si vous utilisez le protocole MQTT. Ensuite, pour les connexions à distance, l’utilisation d’un VPN réduit les risques d’exposition. Paramétrez les conditions d’accès de façon à maximiser la sécurité (mots de passe plus complexes ou à usage unique, authentification à doubles facteurs, etc.). Afin d’identifier les éventuelles failles, procédez à une analyse de sécurité. Pour le reste, segmenter le réseau limite les tentatives d’invasion dans la totalité du système.

Par contre, les appareils connectés à un réseau local (sans internet) ne sont pas sujets à ces problèmes de sécurité. Pareillement, les données stockées sur Cloud bénéficient déjà d’une bonne protection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *