Accueil > Business > Transports > Véhicules autonomes : Quanta va fournir sa technologie à Apple
quanta apple car

Véhicules autonomes : Quanta va fournir sa technologie à Apple

Selon le site web MacRumors, Apple aurait déjà choisi un fournisseur de solutions pour ses futurs véhicules autonomes. Il s’agit de l’entreprise taïwanaise Quanta, dont les véhicules sont déjà en cours de test aux États-Unis et qui fournit également ses solutions à Google Waymo…

Depuis maintenant plusieurs années, le bruit court qu’Apple prépare ses propres voitures autonomes sous le nom de code de  » Projet Titan « . Si cette rumeur a parfois été remise en question par le passé, sa véracité semble se confirmer depuis quelques jours avec plusieurs événements laissant peu de place au doute.

Alors que la Pomme intensifie ses tests sur les routes californiennes depuis le mois d’août 2019, elle a aussi acquis la startup spécialisée Drive.ai en juin dernier. Cette startup a développé une technologie permettant aux voitures autonomes de mieux comprendre et détecter les obstacles sur la route pour accroître le niveau de sécurité.

À présent, un article récemment publié par le site web MacRumors révèle que la firme de Cupertino pourrait avoir choisi un fournisseur de solutions pour ses futurs véhicules. Ce fournisseur en question serait l’entreprise taïwanaise Quanta qui a beaucoup investi dans la recherche et le développement dans le domaine des véhicules autonomes au fil des dernières années. On ignore pour l’instant quelle est la nature des solutions fournies à Apple, mais le partenariat entre les deux firmes aurait déjà débuté.

Par ailleurs, Quanta fournirait également sa technologie à Google et sa division Waymo dont les services de taxi autonome sont déjà proposés à Phoenix, Arizona. Elle serait parvenue à prouver sa capacité à concevoir une plateforme pour les véhicules autonomes grâce à des tests en conditions réelles, incitant les géants de la tech à accepter les partenariats. Selon Digitimes, Quanta aurait développé et testé une voiture autonome aux États-Unis.

Véhicules autonomes : le nouveau pari des géants de la tech et des magnats de l’automobile

Auparavant, l’entreprise asiatique était principalement connue pour sa présence dans le domaine des notebooks, du Cloud Computing, de l’industrie du mobile et des solutions réseau d’entreprise. Il semblerait toutefois qu’elle ait décidé de miser sur la technologie de véhicules autonomes pour étendre son activité

L’entrée en scène d’Apple ou de Google sur le terrain des véhicules autonomes confirme que cette technologie révolutionnaire pourrait connaître un véritable essor dans les années à venir. Les leaders de l’industrie automobile tels que Ford, General Motors ou Tesla investissent eux aussi lourdement dans ce domaine.

Tesla prévoit de lancer des véhicules totalement autonomes dès 2020, tandis que Ford table sur un lancement en 2021. De même, GM Cruise prévoyait un lancement pour 2019, mais a finalement dû repousser l’échéance pour effectuer davantage de tests.

Cependant, ces véhicules sans pilote devront aussi être approuvés par les législateurs avant de pouvoir envahir les routes. Ainsi, Morgan Stanley a récemment revu la valorisation de Waymo à la baisse à hauteur de 40% en estimant que cette approbation serait difficile à obtenir.

Outre les géants de l’automobile, d’autres entreprises de la technologie misent sur les véhicules autonomes. C’est le cas de Qualcomm, BlackBerry, Aptiv ou encore Nvidia dont les technologies sont respectivement utilisées par Ford, Jaguar Land Rover, Hyundai et Toyota.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *