Accueil > Business > Robotique > Amazon : une veste connectée pour protéger ses employés des robots
amazon veste connectée

Amazon : une veste connectée pour protéger ses employés des robots

La cohabitation entre les employés et les machines ne se passe pas toujours comme prévu. Amazon a conçu une veste connectée de sécurité afin de prévenir ses robots de la présence des humains.

Il semblerait que la cohabitation entre les humains et les robots ne déroulent pas toujours bien dans les entrepôts d’Amazon. Selon Wired, 24 employés avaient été envoyés à l’hôpital en décembre à la suite d’un accident impliquant un robot. Il avait percé un bidon contenant un produit anti-ours particulièrement irritant. Ce n’était pas le premier du genre : la société utilisait 45 000 robots à la fin de l’année 2016. Consciente du problème, la firme a déployé au cours de l’année 2018 une veste connectée de sécurité sur plus de 25 sites. Son nom ? La Robotic Tech Vest.

Amazon confronté à des problèmes de cohabitation

Au vu des photos diffusées par Amazon, il s’agit avant tout d’un harnais ou une ceinture sur lequel est accrochée une sacoche qui contient la technologie développée pour protéger les employés. En effet, ceux-ci sont amenés à rentrer régulièrement dans l’espace de fonctionnement des robots quand l’un d’entre eux connaît un dysfonctionnement ou quand un colis tombe dans cet espace.

Afin d’éviter les chocs, Amazon a donc conçu une veste connectée de sécurité. Celle-ci prévient les robots de la présence d’un humain aux alentours. Ainsi, ils ralentissent afin d’éviter les collisions. Cela apporte également plus de flexibilité aux employés lors de l’exécution de leurs missions.

À ce sujet Brad Porter, vice-président d’Amazon Robotics a déclaré à TechCrunch :

Dans le passé, les associés délimitaient la zone où ils travaillaient afin de permettre au planificateur de trafic robotique de gérer intelligemment le déplacement des machines. Le gilet permet de détecter l’humain de plus loin et de mettre à jour intelligemment leur plan de route pour éviter d’avoir à délimiter explicitement ces zones sans que l’associé n’ait à le faire.

Une veste connectée pour contourner les limites de la robotique

On perçoit bien là les limites de la cobotique. Comme dans l’expression “la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres”, il faut pouvoir assurer la sécurité des humains et l’intégrité de la machine. Alors que beaucoup prône la cohabitation de cette technologie avec les humains, ce phénomène pousse à une totale automatisation des processus de l’entreprise. De quoi faire peur aux salariés les moins qualifiés. Heureusement pour eux, équiper une usine coûte plusieurs centaines de millions d’euros. Et il faut bien des personnes pour les réparer en cas de dysfonctionnement.

Pour l’instant, la veste connectée d’Amazon a fait ses preuves. Amazon compte bien la déployer dans l’ensemble des entrepôts équipés de robots.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend