Accueil > Tech > Réseaux > VMware étend ses offres Telcos, IoT et Edge Computing
vmware iot

VMware étend ses offres Telcos, IoT et Edge Computing

Au cours du VMworld, qui a lieu du 25 au 29 août à San Francisco, VMware a annoncé l’extension de ses offres IoT et Edge Computing en direction des opérateurs de télécommunications. Cela passe par l’acquisition d’Uhana.

À la fin de ce mois d’août, VMware tient sa grand-messe annuelle. Celle-ci préfigure la stratégie de la société pour l’année en cours et à venir. Outre un focus sur les applications containerisées avec une meilleure intégration de Kubernetes, le fournisseur de Palo Alto mise également sur les solutions Telcos, IoT et Edge Computing.

En ce sens, il a annoncé la clôture de l’opération visant à acquérir Uhana. Cette startup développe une plateforme basée sur l’intelligence artificielle en temps réel. Cette dernière permet d’optimiser l’accès radio pour les utilisateurs. La technologie est capable de détecter et prédire les dysfonctionnements et réduit les problèmes de connexion. Selon le communiqué de presse diffusé par la firme, Uhana va améliorer son offre Smart Assurance. Pour rappel, il s’agit d’une solution de garantie de service automatisée pour les réseaux. VMware estime cette offre primordiale puisque les entreprises adopteront prochainement la 5G.

VMware mise sur la virtualisation des réseaux 5G

Cette solution vient également compléter le VMware SD-WAN by VeloCloud, reposant sur une architecture hyperscale. Celle-ci permet d’automatiser la gestion des accès aux services Cloud et aux centres de données privés, ainsi qu’aux applications SaaS. Plus de 100 opérateurs l’emploient auprès de leurs clients.

Selon Pat Galsinger, CEO de VMware, la convergence est primordiale entre les technologies réseau, Cloud et logiciel pour l’avènement de la 5G. L’entreprise mise donc sur VIO 6.0, une plateforme de déploiement de Cloud Telco basée sur OpenStack. Elle adopte les standards modernes de l’industrie : compatibilité avec Kubernetes et avec le multi-cloud, en premier lieu.

Concernant l’Edge computing, la firme de Palo Alto présente une architecture pour développer et déployer un réseau cloud basé sur l’Edge qui utilise l’infrastructure vCloud NFV et la version intégrée d’OpenStack. Elle permet notamment aux fournisseurs de services de gérer à distance plusieurs installations périphériques depuis un seul data center centralisé. Cela augmenterait les performances de connexion.

Pulse IoT Center 2.0 bientôt disponible sur site

Dans la même veine, la nouvelle édition de Pulse IoT Center 2.0, une solution déployée il y a près de deux ans, doit élargir les possibilités en matière d’Edge Computing. Le logiciel SaaS permet en théorie de gérer de manière sécurisée jusqu’à 500 millions de dispositifs. VMware présente son équivalent on premise pour donner accès au contrôle sur site. Il sera disponible à partir du 5 septembre prochain et profite des mêmes fonctionnalités que la version SaaS.

À cela VMware ajoute de nouvelles capacités. Le Pulse IoT Center 2.0 est maintenant compatible avec les modules de plateforme sécurisée d’Intel pour une meilleure certification au niveau des gateways. Par ailleurs, la société présente une application mobile permettant aux techniciens de scanner un QR Code afin d’accélérer l’enregistrement des dispositifs. Pulse IoT Center profite également d’améliorations de la distribution, du management et du suivi des containers placés en périphéries. L’on déplace plus rapidement les workloads à ce niveau de l’infrastructure. Enfin, l’écosystème de partenaires facilite l’intégration automatisée des objets connectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend