Accueil > Business > Transports > Voitures autonomes : top 5 des entreprises les plus prometteuses
Voitures autonomes

Voitures autonomes : top 5 des entreprises les plus prometteuses

Selon toute vraisemblance, 2020 sera l’année des voitures autonomes. Mais comment fonctionneront-elles ? Quels acteurs domineront le marché d’alors ? Un rapport de Juniper nous éclaire sur les cinq entreprises les plus importantes pour les voitures de demain.

Les voitures autonomes selon Juniper

Google, Tesla, Daimler, BMW… On ne compte plus les entreprises qui se lancent dans la course vers la voiture autonome. Et le terme de course n’a jamais été aussi bien choisi, car pour un sujet aussi neuf et aussi prometteur que celui des véhicules sans chauffeur, c’est celui qui proposera le premier un modèle fonctionnel qui prédominera le marché. Par conséquent, la question est à se poser est : quelles sont les entreprises les plus proches d’y parvenir ?

Ce mardi 1er décembre, le cabinet de recherche Juniper Research s’est penché sur la question et a publié un rapport sur l’état des voitures autonomes. Selon lui, ces véhicules intelligents devraient apparaitre vers 2020, être adoptés par les consommateurs à partir de 2021, pour exister en pas moins de 20 millions d’exemplaires d’ici 2025 (jusqu’à devenir « une banalité » d’après IBM). Le rapport spécifie également que les technologies dites ADAS (Advanced Driving Assistance System), comme l’adaptative cruise control ou le freinage automatique, seront des éléments clés pour la transition vers des voitures autonomes. La raison : elles permettent au conducteur de s’habituer progressivement à son nouveau rôle au sein du véhicule, passif plutôt qu’actif.

Afin d’estimer le plus précisément possible quelles entreprises sont les plus avancées sur le chemin de la voiture autonome, Juniper a pris en compte plusieurs facteurs pour la réalisation de son top 5. En vrac : les essais en situation réelle, la distance parcourue sur la route, les développements technologiques, les opportunités de marché ou le potentiel futur de ces véhicules.

1 – Google

Sans surprise, c’est Google qu’on retrouve en tête de ce podium. Pas étonnant quand on sait que la firme de Mountain View a été la première à travailler sur le sujet et teste ses Google Cars depuis plus longtemps que n’importe quelle autre compagnie. Celles-ci font d’ailleurs partie des rares véhicules autonomes à déjà être en circulation dans certaines rues de Californie – à but expérimental, s’entend.

Les voitures collectent des données partout où elles circulent et les partagent ensuite avec le reste de la flotte Google, ce qui signifie que le logiciel de conduite autonome de Google a déjà rassemblé l’équivalent d’environ 90 ans d’expérience de conduite. En dépit de quelques problèmes concernant leur lenteur ou leur incapacité à distinguer les gestes des agents de police, les Google Cars restent les plus susceptibles de devenir les principaux véhicules autonomes de demain.

 

2 – Volvo

Volvo est un autre acteur au fort potentiel pour la sortie prochaine d’une voiture sans chauffeur. Le projet de conduite autonome de l’entreprise suédoise se nomme DriveMe. Il devrait donner naissance à un système de bus sans chauffeur en Suède d’ici 2016. En 2017, ce projet devrait également s’étendre à des tests sur des voitures autonomes.

A savoir que Volvo est si confiant dans les performances de son véhicule intelligent que Håkan Samuelsson, le président de la compagnie, a déclaré en octobre dernier que si une Volvo était un jour impliquée dans un accident de voiture alors qu’elle se trouvait en mode autonome, l’entreprise en assumerait l’entière responsabilité.

 

3 – Daimler

Daimler, la société mère de Mercedes-Benz, a récemment fait parler d’elle dans le petit monde des véhicules sans chauffeur. La raison : la mise en circulation, sur une petite portion de route d’Allemagne, d’un camion entièrement autonome.

Elle décoche la troisième place de ce podium en raison de sa volonté de devenir le premier fournisseur de fonctions autonomes pour les véhicules de série, comme l’a dévoilé le chef de développement de Daimler Thomas Weber en 2013.

 

4 – Tesla

Tesla Motors est une entreprise américaine qui est en train de se tailler un grand nom sur le marché des véhicules sans chauffeur. Fier de son système semi-autonome Autopilot, lancé en octobre dernier, Tesla peut déjà équiper ses voitures de fonctionnalités automatiques, comme le changement de bande ou le stationnement. De plus, la marque travaille déjà sur sa propre voiture autonome : le Model S.

Le cofondateur et PDG de Tesla, Elon Musk, a également précisé ses plans pour l’entreprise. Il prévoit de produire des véhicules entièrement autonomes d’ici trois ans, soit deux ans plus tôt que la date de 2020 communément partagée par ses concurrents.

Tesla voitures autonomes

 

5 – Apple

Peu d’informations sont disponibles sur le Projet Titan, le nom de code donné au développement de la voiture autonome d’Apple. La marque à la pomme n’a même jamais confirmé travailler sur un véhicule sans chauffeur, mais elle prévoit déjà de produire son propre modèle de voiture électrique pour 2019. De plus, il semblerait qu’elle ait rencontré les responsables du département californien des véhicules motorisés afin de négocier des tests de véhicules autonomes sur des routes publiques.

Bref, personne ne sait où en est le développement de l’Apple Car, mais étant donné l’envergure de l’entreprise, impossible de dire si elle ne renversera pas le classement de ce top.

Voitures autonomes Apple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *