Accueil > Business > Transports > Bientôt 24 000 Volvo Autonomes dans les garages d’Uber
volvo autonomes xc90

Bientôt 24 000 Volvo Autonomes dans les garages d’Uber

Uber, le champion du modèle VTC semble préparer son futur sans chauffeur. La licorne aurait commandé 24 000 Volvo autonomes, des SUV XC90 qui seront livrés entre 2019 et 2021 par le constructeur suédois.

Selon les informations de Bloomberg, Uber se prépare à passer au véhicule autonome. Après un partenariat passé en 2016 avec Volvo pour développer ses propres technologies, Uber a commandé plusieurs dizaines de Volvo autonomes. Les deux firmes n’ont pas communiqué sur le nombre exact de SUV XC90 commandés, mais Bloomberg et Recode ont confirmé le chiffre indicatif de 24 000 Volvo autonomes.

24 000 Volvo autonomes contre 2 millions de chauffeurs ?

Cette commande importante est susceptible de connaître des modifications suivant les besoins d’Uber, mais le magazine canadien The Financial Times estime la valeur de cet accord à 1,4 milliard de dollars au vu du prix du XC90 vendu 46,900 dollars aux États-Unis. Le constructeur et l’entreprise de VTC n’ont pas communiqué sur ce point.

Les chauffeurs de la firme n’ont pas vraiment à s’inquiéter de ce projet. Il y a plus de deux millions de personnes qui conduisent pour Uber. Les 24 000 Volvo autonomes ne peuvent pas permettre de remplacer chacun d’eux. En revanche, cette flotte conséquente permettra à Uber d’expérimenter à large échelle des technologies en cours de développement.

Préparer le modèle économique de demain

Présent dans plus de 600 villes dans le monde, Uber a tout à gagner à se passer de chauffeurs. L’entreprise, en sérieuse perte de vitesse, qui est prête à céder 14 % de ses parts à Softbank, ne gagne que 20 à 25% du montant des courses puisqu’il faut rémunérer correctement les chauffeurs afin de conserver l’attractivité du modèle. Une flotte mondiale de voitures autonomes permettrait d’augmenter largement les revenus.

Pour l’heure, Uber a besoin d’argent. Il faut financer le nouveau système de conduite qui équipera ces Volvo autonomes. Les tests sur route ayant eu lieu en décembre 2016 s’étaient soldés sur des feux rouges grillés à San Francisco.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend