Accueil > Business > IBM Watson IoT : Christian Comtat explique les objectifs de la plateforme !
watson iot christian comtat

IBM Watson IoT : Christian Comtat explique les objectifs de la plateforme !

Nous avons pu rencontrer Christian Comtat, Directeur du développement Internet des Objets IBM France. Le dirigeant nous a expliqué la stratégie de la firme, qui mêle Internet des Objets et Intelligence Artificielle à travers IBM Watson IoT. 

IBM a, depuis quelques années, pris une nouvelle direction. L’entreprise se veut le faire de lance de l’informatique cognitive, de l’intelligence artificielle qui aide à la décision des humains. Son supercalculateur Watson, après avoir affronté le jeu de télévision Geopardy, devient petit à petit un assistant personnel pour les professionnels.

L’entreprise rappelle d’ailleurs souvent son expérience avec certains instituts d’oncologie américains. En effet, Watson Oncology réalise par l’apprentissage des données des patients, une aide au diagnostic pour les cancérologues. Pour Christian Comtat, Directeur du développement Internet des Objets IBM France, cette IA repose sur deux propositions fortes : l’utilisation du « langage naturel », le fait de parler directement à la machine pour obtenir une information, et la mise en place d’un système « auto-apprenant ».

Dans cette approche de l’assistant intelligent réclame :

« Watson a besoin de beaucoup de données pour vous restituer, quelque part, l’intelligence qui peut vous aider à prendre des décisions. Pour ça, l’Internet des Objets est fabuleux puisqu’il va permettre de vous aider à connaître tout ce qui se passe autour de vous à travers les capteurs qui peuvent exister. Donc Watson se nourrit de l’Internet des Objets.« 

Et selon notre interlocuteur, l’inverse se vérifie également. « Les fonctionnalités de Watson sont fondamentales » pour orchestrer facilement l’IoT et « créer de nouveaux services qui ont une vrai valeur pour notre société« . Voilà ce que déclare en substance le dirigeant.

Une approche par itération

Alors l’association de l’IA, de l’IoT et du Cloud donne IBM Watson IoT. Comme l’Intelligence artificielle, les objets, des capteurs, des moteurs, etc. sont connectés à la plateforme Cloud Bluemix. Cette infrastructure permet pour la société de proposer des offres « as a service » tout en développant les fonctionnalités sur le mode de l’idéation. Ainsi, les clients de la firme bénéficient d’une mise sur le marché accéléré et comme Watson « qui se bonifie avec le temps, comme un bon vin« , leurs solutions peuvent évoluer.

« Les usages on les découvre à peine et on ne connaît pas leur puissance […] L’enjeu que l’on a à travers cette plateforme, c’est d’aller plus loin dans l’innovation et d’aller plus loin dans la capacité que l’on a à faire les choses différemment » déclare Christian Comtat.

Cette approche hybride a déjà séduit des entreprises comme la SCNF, Whirpool ou Koné. Une chose est sûre, IBM ne cesse de se renouveler pour garder une place parmi les grandes entreprises oeuvrant dans le monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend