Accueil > Entreprises > IBM > IBM compte investir 200 millions de dollars dans un siège dédié à Watson
watson internet

IBM compte investir 200 millions de dollars dans un siège dédié à Watson

Dans le cadre de sa stratégie qui est de combiner son intelligence artificielle Watson avec l’Internet des Objets, IBM a annoncé aujourd’hui avoir pour projet d’investir 200 millions de dollars dans un nouveau siège mondial à Munich, en Allemagne.

Cet investissement a été effectué dans le cadre d’un plan global qui est d’investir 3 milliards de dollars pour intégrer l’informatique cognitive de IBM Watson dans l’IoT. Cet investissement est l’un des plus importants jamais réalisé par la société en Europe, il est en réponse à la demande croissante de clients souhaitant transformer leurs opérations avec l’intelligence artificielle et l’IoT.

La société a annoncé qu’elle bénéficie de 6000 clients dans le monde qui utilisent ses solutions et les services Watson IoT, contre seulement 4000 il y a huit mois. À terme, Watson sera utilisé pour analyser les données recueillies à partir de millions de capteurs embarqués dans des machines, des voitures, des drones et des hôpitaux.

Ce nouveau siège sera un grand lieu de rencontre pour faire collaborer l’IoT et l’intelligence artificielle. Ici, les industriels, les partenaires et les clients pourront travailler ensemble avec plus de 1000 chercheurs, ingénieurs, développeurs et experts en affaires pour stimuler l’innovation collaborative.

Hariet Green, responsable mondial de l’activité Watson chez IBM avait déclaré

« IBM a fait d’énormes progrès pour faire en sorte que les entreprises du monde entier soient en mesure de profiter de cette incroyable période de transition technologique. Tout cela dans le but de développer de nouveaux produits et services qui pourraient réellement changer la vie d’utilisateur ».

ibm-logo

Les industries profitent déjà de Watson IoT

Schaeffler, un poids lourd de l’industrie allemande et l’un des plus grands fournisseurs de pièces automobiles, a établi un partenariat stratégique avec IBM pour accélérer sa transformation digitale de l’ensemble de ses opérations et de ses solutions client. Grâce à Watson, la société pourra analyser de grandes quantités de données dans le but de l’aider à être plus flexible, prendre des décisions plus rapidement et optimiser la performance des ses équipements.

Aerialtronics, un concepteur de systèmes aériens sans pilotes pour l’industrie, a également annoncé le premier drone commercial bénéficiant d’intelligence artificielle depuis la plateforme IoT IBM Watson basée sur IBM Cloud. Les véhicules de la société peuvent fournir des services d’inspection de haute qualité à travers de multiples industries. Par exemple, il est possible de surveiller les modèles de trafic de la ville pour inspecter les éoliennes, les plateformes pétrolières ou encore optimiser les tours de communication. Ce type de solution permet d’éviter d’envoyer des techniciens. Le computer vision permet d’avoir une vision à 360 ° pour surveiller les infrastructures.

L’hôpital de l’université Thomas Jefferson, basé en Pennsylvanie, travaille également avec IBM pour lancer des chambres d’hôpital cognitives grâce à IBM Watson IoT, pour améliorer l’expérience des patients et aider à développer des soins plus personnalisés, plus agiles et réactifs.

IBM étant un acteur majeur, voir leader, sur presque tous les aspects du marché de l’IoT, le lancement de son siège collaboratif fait sens. En effet, avec 55 % de répondants qui affirment que l’IoT est stratégique pour leur entreprise, les déploiements de IBM devraient porter leurs fruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *