Accueil > Non classé > IBM lance une solution IoT basée sur l’IA pour la maintenance des routes
ibm maximo civil infrastructure

IBM lance une solution IoT basée sur l’IA pour la maintenance des routes

IBM dévoile sa solution Maximo for Civil Infrastructure développée en partenariat avec Sund & Bælt. Basée sur l’intelligence artificielle et l’IoT, cette solution va faciliter la maintenance des infrastructures civiles tout en réduisant son coût…

La détérioration des infrastructures civiles telles que les ponts, les tunnels, les autoroutes et les chemins de fer représente un réel défi pour tous les pays du monde, même les plus développés. Alors même que ces structures connaissent un trafic de plus en plus important, les gouvernements et les entreprises privées doivent faire face au vieillissement des installations, aux coûts élevés de la maintenance continue et aux difficultés liées à l’inspection physique des lieux.

Si l’on prend pour exemple les États-Unis, selon l’American Road & Transportation Builders Association 2019 Bridge Report, un total de 47 052 ponts américains sont  » structurellement déficients « .

Afin de remédier au problème, IBM annonce une solution IoT basée sur l’intelligence artificielle : IBM Maximo for Civil Infrastructure. Cette solution a été développée en collaboration avec le géant danois Sund & Bælt, qui gère et détient plusieurs des infrastructures les plus larges du monde. On peut notamment citer le Storebælt Link situé au Danemark, ou encore l’Øresund Link qui relie le Danemark à la Suède.

Ensemble, les deux firmes ont développé une solution IoT qui viendra compléter le portfolio IBM Maximo en développement depuis 30 ans. À l’aide de cet outil, les entreprises pourront gérer, surveiller et administrer leurs infrastructures. L’expertise de Sund & Bælt, combinée avec les fonctionnalités Enterprise Asset Management et Asset Performance Management d’IBM Maximo, va permettre de répondre aux besoins spécifiques liés aux infrastructures.

IBM Maximo for Civil Infrastructure permet de surveiller les routes et ponts en temps réel

Cette solution permet aux clients d’IBM d’identifier et de mesure l’impact de dégâts tels que les fissures, la rouille, la corrosion, et les vibrations ou le stress provoqués par les déplacements. Pour ce faire, le programme agrège des données en provenance de sources variées comme les détails de design et de maintenance, les données en temps réel générées par les capteurs IoT placés sur les structures, les objets connectés portés par les ouvriers, les caméras de surveillance et les drones, ou encore les données météorologiques en provenance de The Weather Company.

Chaque infrastructure peut être modélisée, cartographiée et surveillée. Les utilisateurs pourront alors mettre en place des stratégies de maintenance, en établissant un ordre de priorité pour les réparations les plus urgentes à effectuer. En outre, l’outil permet aussi d’assurer la conformité aux lois en vigueur. Les entreprises pourront ainsi étendre l’espérance de vie de leurs infrastructures tout en réduisant les coûts de la maintenance.

De l’aveu de son CEO, Mikkel Hemmingsen, Sund & Bælt utilisera elle-même Maximo for Civil Infrastructure pour optimiser la maintenance et la gestion de ses futurs projets. La firme prépare notamment le plus grand tunnel immergé du monde, le Femern Belt Fixed Link de 18 kilomètres reliant le Danemark à l’Allemagne, et compte en faire le tunnel le plus connecté d’Europe grâce au soutien d’IBM…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend