Accueil > Business > Maison Connectée > WikiLeaks révèle les méthodes d’espionnage de la CIA par les objets connectés
wikileaks iot CIA espionnage

WikiLeaks révèle les méthodes d’espionnage de la CIA par les objets connectés

Il peut paraître difficile de s’engager dans l’achat d’une télévision ayant des fonctions similaires aux smartphones et aux tablettes. Selon de récents documents dévoilés par WikiLeaks, apporter ces fonctionnalités dans un salon revient à y installer un microphone potentiellement exploitable par la CIA. 

Selon les documents, un programme de la CIA appelé « Weeping Angel » a fourni l’accès aux téléviseurs intelligents de Samsung aux hackers de l’agence. Cela permet d’activer le microphone de commande vocale de la télévision à distance sans que l’utilisateur ne s’en rende compte.

Bien que les voyants LED ne soient pas activés, le microphone continuera à fonctionner à l’insu du propriétaire. La méthode consiste à implanter un logiciel malveillant dans le téléviseur. Nous ne savons pas si cette opération peut réellement être exécutée à distance, mais cela permettrait de relayer des données audio enregistrées vers le serveur de la CIA.

Pus de 8000 documents confidentiels dévoilés

WikiLeaks a déclaré détenir plus de 8000 documents de la CIA, provenant d’une source non identifiée. Cette source, craignant que les capacités de piratage de l’agence ne dépassent ses pouvoirs mandatés, a voulu lancer un débat public sur la prolifération des cyber-armes. Selon WikiLeaks, les documents montrent également un piratage étendu de smartphones, en particulier de l’iPhone, sans l’avoir signalé aux différentes sociétés technologiques.

Les logiciels malveillants développés par des groupes de hackers, ou par d’autres pays, pourraient servir à cacher l’implication de l’agence dans les cyberattaques et la croissance importante d’une division de piratage au sein de la CIA, connue sous le nom de Center for Cyber Intelligence. Ces documents montrent que la CIA a élaboré un grand nombre de logiciels malveillants, virus et cheval de Troie pouvant permettre de prendre le contrôle d’appareils intelligents.

Ce type de brèche au niveau des Smart TV est le dernier exemple d’un problème de sécurité ayant émergé avec l’IoT. L’année dernière, le directeur du renseignement national James Clapper avait déclaré au Sénat que la violation des appareils intelligents était une priorité pour les espions américains « A l’avenir, les services de renseignement pourraient utiliser Internet pour l’identification, la surveillance, le suivi, le ciblage pour le recrutement ou pour accéder aux réseaux et aux informations d’identification des utilisateurs ». 

Téléviseurs intelligents, smartphones et véhicules connectés espionnés                                 

Les téléviseurs intelligents sont des cibles faciles, car ils représentent un champ d’action assez large, étant donné qu’ils sont généralement situés dans le salon ou dans une chambre. Les révélations de WikiLeaks ne donnent aucune information sur ce qui a été exactement visé par « Weeping Angel ». Toutefois les documents de la CIA mentionnent un modèle de téléviseur Samsung en particulier, le F8000.

Après des préoccupations de confidentialité concernant la fonction de reconnaissance vocale des télévisons Samsung en 2015, la marque avait publié un communiqué pour apaiser les consommateurs inquiets. Ce dernier affirmait qu’une icône de microphone apparaîtrait à l’écran une fois la fonction activée. Évidemment, cette icône ne s’affichera pas si le téléviseur a été détourné par la CIA.

Selon WikiLeaks, l’agence gouvernementale se serait également intéressée aux façons de prendre le contrôle de véhicules connectés et autonomes. Au niveau des smartphones, la CIA s’est penchée sur le contournement des protections d’applications comme WhatsApp, Signal, Telegram, Weibo ou encore Confide.

Jonathan Liu, porte-parole de la CIA, n’a pas confirmé ni démenti l’authenticité de ces documents. De plus, il n’a pas souhaité s’exprimer sur leur contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend