in ,

78 millions d’ objets connectés vendus en 2015

objets connectés

La vente des objets connectés continue de doubler d’année en année. En 2015, celles-ci ont accompli un bond en avant de 171,6% par rapport à l’année précédente, atteignant un total de 78 millions d’objets connectés.

Un marché prometteur mais inégal

Le cabinet d’étude IDC continue de nous abreuver de chiffres. Après nous avoir annoncé la valeur totale que devrait atteindre le marché mondial de l’IoT en 2020, à 1,7 trillions de dollars, l’International Data Corporation révèle l’évolution exponentielle des ventes d’objets connectés. Le chiffre pour cette seule année 2015 s’élève à quelques 78 millions de dispositifs vendus, ce qui représente une hausse de 171,6% par rapport à 2014. De quoi illustrer la progression rapide que subit le secteur IoT.

Une progression très inégale selon les produits de ce secteur. Par exemple, ce chiffre est surtout porté par l’explosion des wearables, représentant 27,4 millions de ventes en plus et une hausse de presque 127% par rapport à 2014. Parmi ces objets connectés portables, ce sont Fitbit, Apple et Xiaomi qui se grignotent la plus grosse part du gâteau. Pour rappel, Tractica prévoit 560 millions de wearables vendus en 2021.

Fitbit

Cette répartition marque l’intérêt massif du public pour les outils du quantified self, et Ramon Llamas, analyste chez IDC, l’a bien remarqué :

« Une croissance à trois chiffes souligne l’intérêt croissant dans le marché des wearables, à la fois de la part des utilisateurs finaux et des fournisseurs. Cela montre que les wearables ne sont pas seulement destinés aux technophiles ou aux early adopters ; les wearables peuvent exister et sont les bienvenus auprès du grand public. »

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La montre qui sauve

Apple dépose le brevet pour une montre qui sauve

Future Technology Week

Future Technology Week annonce un marché de l’IoT à 11 milliards de dollars