in ,

[Etude] Accenture dévoile le manque de confiance des utilisateurs IoT

Accenture manque de confiance des utilisateurs IoT

Accenture, dans son rapport Digital Trust in the IoT Era, indique que les objets connectés vont modifier la gestion de la vie privée, la confiance faite aux entreprises, et l’utilisation des mots de passe.

Le mot de passe est remis en cause

Dans le rapport Digital Trust in the IoT Era, Accenture constate que 77% des consommateurs numériques seraient intéressés par des alternatives aux noms d’utilisateur et mots de passe pour assurer leur protection en ligne. En outre, 60% des 24 000 répondants, dans 24 pays, estiment que les noms d’utilisateur et mots de passe ne sont pas très pratiques.

Le mot de passe est remis en cause

59% des personnes aimeraient utiliser une « puce codée unique » dans leur téléphone ou ordinateur, et 58% sont prêts à donner leurs informations biométriques pour protéger leur sécurité en ligne et leur vie privée.

Des consommateurs méfiants

90% des répondants estiment que les entreprises violent leur vie privée. L’exemple le plus cité est le partage de leurs informations avec d’autres entreprises sans en avoir expressément demandé la permission (38%). En outre, 24% reconnaissent que la publicité ou les recommandations, fondées sur leur comportement ou leurs recherches en ligne, sont considérées comme une violation de leur vie privée.

violation de la vie privé

Parmi les personnes interrogées, 54% des consommateurs sont prudents quant aux informations qu’ils partagent en raison d’un manque de confiance dans la sécurité en ligne et dans la protection de leurs données personnelles. Les télécoms et les banques sont les deux institutions auxquelles les répondants font le plus confiance (seulement 33%), dans la protection de leurs données personnelles.

Accenture indique que la confiance est un élément précieux pour créer un lien entre l‘entreprise et ses clients. Dans l’avenir, les entreprises qui peuvent établir et maintenir une confiance avec leurs clients auront un réel avantage. Selon le rapport : « La confiance est un facteur extrêmement important. Les consommateurs doivent avoir confiance dans l’organisation qui collecte, stock et utilise leurs données numériques. »

L’explosion du nombre d’objets connectés

Accenture écrit dans Digital Trust in the IoT Era, « La quantité de données à caractère personnel que les entreprises peuvent maintenant recueillir sur les consommateurs est sans précédent, et ne cesse de croitre. Les objets connectés aideront les entreprises à collecter de nouvelles catégories de données, et ce à grande échelle, offrant de nouveaux moyens d’utilisations. »

En 2018, le trafic IP mondial atteindra 1,6 zettaoctet par an ; « Le trafic IP prévu en 2018 sera supérieur à tout le trafic IP qui a été produit dans le monde entre 1984 et 2013. » Accenture ajoute : « La majorité du trafic proviendra d’appareils autres que les PC (57%) et le trafic sans fil dépassera le trafic filaire. »

En 2020, environ la moitié des consommateurs détiendra au moins un dispositif IoT. Les personnes interrogées comptent acheter des systèmes de surveillance ou des thermostats pour la maison (smart home), des wearables, et des dispositifs de santé ou de fitness.

projets d'achats dans l'IoT

Accenture affirme que « la confiance numérique est en déficit » et que cette confiance est « une condition préalable à ceux qui veulent tirer parti des opportunités commerciales et technologiques de l’IoT ».

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.