Accueil > Business > Industrie 4.0 > [Taïwan Live] Acer à la recherche de nouvelles niches
Immeuble Acer à Taipei
Immeuble Acer à Taipei

[Taïwan Live] Acer à la recherche de nouvelles niches

Le géant taiwanais Acer, un des géants mondiaux de l’électronique, a récemment créé une division dédiée à l’IoT et aux services cloud. D’ailleurs, l’entreprise avait anticipé la révolution des données encore en 2001, en ouvrant le plus grand data center en Asie-Pacifique. Un certain nombre d’initiatives « connectées » sont aujourd’hui annoncées dans des domaines tels que l’éducation, la voiture, la santé et la maison.

 Acer CloudProfessor pour apprendre à coder dès l'enfance. Nomination aux Glomo Awards 2016 de GSMA dans la catégorie Best Mobile Innovation for Education
CloudProfessor pour apprendre à coder dès l’enfance. Nomination aux Glomo Awards 2016 de GSMA dans la catégorie Best Mobile Innovation for Education
Des projets pour la Smart City sont à l'étude acer
Des projets pour la Smart City sont à l’étude

Connaissez-vous le BeingWare ?

Plutôt que de parler de l’Internet of Things (IoT) et des wearables, chez Acer on parle de l’Internet of Beings (IoB) et des BeingWare (hardware + software + humain), prisme marketing pour sortir du buzz mondial autour de l’internet des objets.

Selon Maverick Shih, président de la division BYOC (Build Your Own Cloud) chez Acer, « l’IoB est un réseau humain basé sur l’intelligence collective qui donne tout son sens à la variété exponentielle des objets connectés ».

En s’inspirant de cette philosophie proche d’une conception neuronale des réseaux de demain, l’entreprise explore les différentes niches du marché et créée de nouveaux produits intelligents, substrats à des services packagés pour coller au plus près des cas d’usages et l’éducation des masses aux mœurs connectées. Re-créer des liens, créer des communautés, rester en contact où que l’on soit constitue la ligne marketing d’Acer « IoB ».

Bracelets connectés Acer Liquid Leap Fit
Bracelets connectés Acer Liquid Leap Fit
... et leurs mock-ups, imprimés en 3D, dans le Acer Design Studio ACER
… et leurs mock-ups, imprimés en 3D, dans le Acer Design Studio

Un grandPad pour les seniors connectés

La promesse d’une Silver Economy très profitable aiguise les appétits des marques d’électroniques et de services. Acer, en l’espèce, n’est pas une exception.

Grâce à un partenariat stratégique, le manufacturier taiwanais présente une nouvelle solution pour les seniors basée sur une nouvelle tablette intuitive et facile à utiliser : le grandPad®. Sa mission : aider les seniors dans leur quotidien à rester autonomes et en bonne santé, mais aussi à les connecter au monde moderne, à leurs familles, leurs amis, aux assistants médicaux et autres aides à domicile. Comment ? En leur proposant une technologie pensée pour eux, adaptée à leurs besoins, à leurs habitudes, à leur mode de vie.

Le grandPad®, via son application ou un portail web, fonctionne comme une plateforme ou un espace privé pour toute la tribu. Fini les boutons introuvables, les mots de passe impossibles à retenir, les pubs intempestives, voilà une technologie intuitive et facile à utiliser. Elle permet de discuter grâce à la visioconférence, de téléphoner, de lire ses messages en temps réel, de partager les photos, écouter sa musique préférée, jouer aux jeux et plus encore.

Il est intéressant de noter un nouveau modèle économique pour Acer, qui traditionnellement vend des produits hardware. Ici, la tablette est gratuite et la charge repose sur un abonnement (60 dollars par mois aux Etats-Unis), généralement souscrit par les enfants, souvent partis vivre et travailler loin – culpabilité transgénérationnelle ou recréation d’un cordon ombilical numérique. D’autres services connectés sont annoncés comme le transport à la demande par Uber ou la santé connectée.

Le package « matériel + service + modèle de revenu » constitue en soi une rupture pour Acer dont l’ambition se porte au-delà de la moins en moins profitable zone de confort « hardware ». L’internet des objets ne peut se restreindre à une perception physique du produit, les services et les données en sont la vraie valeur. Avec cette nouvelle gamme, Acer va la chercher.

Acer Xplova X5, pour des cyclistes passionnés

Annoncé le 21 avril à New York, la sortie d’un ordinateur pour cyclistes “Xplova X5” avec une caméra grand angle intégrée. La caméra peut être démarrée manuellement ou être programmée pour enregistrer automatiquement des séquences de 3 secondes en fonction de certains paramètres (vitesse, rythme cardiaque, coordonnées GPS etc.), séquences qui peuvent être partagées sur les réseaux sociaux. Les services cloud permettent de synchroniser et de stocker les itinéraires préférés, préparer des itinéraires selon leur niveau de difficulté, de partager ses itinéraires avec la communauté Xplova et de télécharger les leurs, se challenger mutuellement en fonction des performances des autres  membres.

Xplova X5, ordinateur pour cyclistes acer
Xplova X5, ordinateur pour cyclistes

Naturellement, toutes les métriques des sportifs sont enregistrées. L’écran a une résolution de 720p, il est anti-reflet et donc confortable même sous les rayons directs de soleil. Il résiste, par ailleurs, à l’eau suivant la norme IPX7 qui garantit une protection même en cas de forte pluie. Les cyclistes occasionnels pourront commencer par explorer ces fonctionnalités avec l’application Xplova Moment App.

Les geeks cyclistes devront patienter : ce produit n’est, à ce jour, limité qu’à l’Asie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *