Akamai acquiert Inverse pour renforcer les services de sécurité IoT

Le fournisseur de services cloud Akamai a annoncé avoir acquis Inverse, une société de conseil et d’intégration open source basée à Montréal. Parmi son portefeuille de services, Akamai a mis en avant la technologie d’Inverse pour fournir un contexte et une visibilité sur le paysage des appareils IoT.

Renforcer les contrôles de sécurité

Inverse est une société de conseil et d’intégration de systèmes d’information. Akamai a déclaré qu’Inverse propose un référentiel de données et des algorithmes capables d’identifier les types d’appareils IoT et mobiles (CVC, systèmes d’éclairage, équipements médicaux, robotique et imprimantes) et de fournir aux entreprises des informations sur les comportements réseau de ces appareils afin de renforcer les contrôles de sécurité.

Akamai Technologies est un réseau mondial de diffusion de contenu (CDN), de cybersécurité et de services cloud. L’entreprise fournit des services de sécurité Web et Internet. La plateforme Intelligent Edge d’Akamai est l’une des plus grandes plates-formes informatiques distribuées au monde. Selon Robert Blumofe, vice-président de la plateforme et directeur général de la division entreprise d’Akamai, avec ce que les appareils communiquent et leur comportement typique, il est essentiel de gagner en contexte et en visibilité sur le paysage des appareils

Appliquer des contrôles de confiance zéro

L’idée est de combiner le référentiel de données d’empreintes digitales des appareils Inverse avec les données de sécurité d’Akamai. Ces dernières proviennent des 1,3 milliard d’interactions d’appareils qui ont lieu quotidiennement sur la plateforme de sécurité Akamai Intelligent Edge. Ensemble, les deux entreprises pourront ainsi créer une solution de pointe pour appliquer des contrôles de confiance zéro et une sécurité renforcée pour l’ensemble des appareils et du personnel.

N’importe quel d’appareil connecté à Internet peut servir de point de départ aux logiciels malveillants qui découvrent et exfiltrent les données sensibles d’une entreprise. Inverse identifie les appareils et les comportements attendus pour sécuriser l’IoT au sein des entreprises. Les conditions financières de l’accord n’ont pas été divulguées. Akamai devrait publier ses résultats financiers du quatrième trimestre le 9 février 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *