Accueil > Entreprises > Amazon > Amazon négocie avec la FCC pour tester à nouveau ses drones livreurs
amazon drones iot

Amazon négocie avec la FCC pour tester à nouveau ses drones livreurs

Amazon, pionnier dans les programmes de livraison par drones, serait en train de préparer de nouveaux essais aux États-Unis. Face à des concurrents comme Google et Facebook, l’entreprise doit accélérer pour garder sa place de leader.

La semaine dernière, Amazon a déposé une demande auprès de la Federal Communication Commission (FCC) pour obtenir l’autorisation d’exécuter des expériences sur un certain nombre de bandes de fréquences, ayant un lien avec le travail de l’entreprise dans la livraison par drone.

Le géant demande l’autorisation pour une « expérimentation spéciale temporaire de cinq mois sur des fréquences choisies afin de tester des équipements et des softwares, conçus pour supporter de nouvelles capacités et de fonctionnalités de communication novatrices « .

Des expérimentation en plein air et au siège social d’Amazon

La société a précisé qu’elle comptait exécuter des tests dans deux endroits : Seattle et Kennewick. Trois émetteurs fixes de faible puissance et des unités sans fils seront installés à chaque emplacement. La demande d’Amazon précise également que l’entreprise veut incorporer des antennes d’évaluation dans le cadre de l’expérimentation. La société vise un point de vente dans un centre commercial de Kennewick, tandis que le site de test basé à Seattle serait au siège social de la société.

La demande de permission d’Amazon à la FCC précise que la société commencera ses essais au sein du siège social de Seattle et qu’elle focalisera davantage ses essais en plein air sur le site de Kennewick. Amazon a également précisé que, même si elle demandait d’autorisation pour installer ses équipements dans un rayon de 120 km autour de Kennewick, ces mesures étaient prises à des fins de flexibilité et qu’elle aimerait limiter son périmètre à 5 km de l’installation.

Business Insider précise également que l’un des contacts figurant sur la liste déposée est Neil Woodward, un ancien astronaute de la NASA actuellement gestionnaire principal pour les tests de vol et de certification à Amazon Prime Air. Nous savons également que Google et Facebook ont mené leurs propres tests de drones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend