Accueil > Tech > Composants > Google I/O : Android Things est (enfin) disponible dans sa version 1.0

Google I/O : Android Things est (enfin) disponible dans sa version 1.0

Au même moment que la Microsoft Build 2018 se tient jusqu’à ce 11 mai 2018 le Google I/O, la conférence d’Alphabet consacrée aux développeurs. L’occasion d’annoncer la disponibilité de la plateforme de développement Android Things dans sa version 1.0.

Le 7 mai 2018, quelques heures avant le lancement de Google I/O, la conférence consacrée aux développeurs de la firme de Mountain View, un communiqué de presse tombe. Il annonce la disponibilité de la plateforme de développement IoT Android Things 1.0.

En bêta depuis décembre 2016, Android Things semble être un succès. A ce jour, Google revendique 100 000 téléchargements de son SDK et les retours de 10 000 développeurs.

De nouveaux modules compatibles présentés lors du Google I/O

google android things mediatek

Selon Google, Android Things est conçu pour accélérer, renforcer la sécurité, et réduire les coûts de la conception des objets connectés. Conçue comme une évolution de la plateforme Brillo associée à la plateforme de communication IoT Weave, la plateforme de développement permettrait jusqu’alors de créer des prototypes sur des monocartes comme l’Intel Edison, le Raspberry Pi 3 et NXP Pico.

Un peu avant le Google I/O, la firme de Mountain View augmente la compatibilité de sa plateforme de développement IoT avec des systèmes sur modules (SoM) dont le NXP i.MX8M, le Qualcomm SDA212, le Qualcomm SDA624 et le Mediatek M8516. Ces modules sont certifiés pour Android Things et bénéficient d’un support de trois ans comprenant les mises à jour de sécurité afin d’assurer le suivi des produits de leur prototypage à leur commercialisation. Le matériel de développement et les design de référence pour ces SoM seront disponibles dans les prochains mois.

Pour bénéficier de ce support dans le cadre dans un usage commercial, il faudra se limiter au déploiement de 100 dispositifs, au-delà Google facture le support par le biais d’un accord de distribution.

Android Things : un défi de taille pour Google

L’annonce de la disponibilité d’Android Things s’accompagne de partenariats avec des fabricants dont Lenovo, LG et JBL qui prévoit de sortir des enceintes connectées plus tard cette année basée sur la plateforme de Google.

Il s’agit d’attirer les grands noms du Hardware, mais aussi les startups et les développeurs qui, si la plateforme les intéresse, en feront la meilleure publicité possible. Cela passe par un programme d’accompagnement technique auprès de l’équipe de Google d’une durée de trois mois. Il est accessible jusqu’au 25 mai 2018 pour un nombre restreint de développeurs.

Rappelons que les concurrents sont déjà dans la place, notamment Amazon avec AWS Greengrass et Microsoft avec Windows IoT et que la firme de Mountain View peine à s’imposer en dehors de la conception d’objets connectés grand public. Elle compte sur Android Things pour renverser la tendance.

Sources & crédits Source : - Crédit : Photos : Google, capture vidéo Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend