Accueil > Tech > Composants > Surprise, ARM et Intel s’associent dans l’IoT
intel arm iot

Surprise, ARM et Intel s’associent dans l’IoT

Ce mardi 16 octobre, Intel et ARM ont annoncé un partenariat pour faciliter l’intégration et la sécurisation des objets connectés. Les vieux ennemis enterrent la hache de guerre pour devenir leader sur le marché de l’IoT.

Tels des lapins pris dans des phares, les entreprises n’ont pas toujours su comment accompagner la montée en puissance de L’Internet des Objets. Les solutions arrivant à maturité, c’est l’heure des partenariats d’envergure.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les deux fondeurs Intel et ARM ont décidé de s’associer dans ce marché complexe. Ensemble, ils fondent une alliance visant à renforcer l’intégration et la sécurité des objets connectés.

ARM adopte les règles de sécurité d’Intel

Il s’agit d’accélérer le déploiement de capteurs et des infrastructures afin de se rapprocher au plus près possibles de la prévision suivante : 1 billion d’équipements seront connectés en 2035. Habituellement, l’intégration d’un capteur prend 20 minutes. Ce n’est qu’en multipliant le processus par 1 billion que l’on se rend compte du temps phénoménal dépensé dans cette organisation.

Pour améliorer ces conditions, ARM et Intel vont respecter des normes communes. Ces dernières ont été conçues par le fabricant de semi-conducteurs américains et régissent la gestion des appareils, les connexions réseau et bien évidemment les données.

Faciliter l’avènement de l’interopérabilité

Plus précisément, la plateforme de gestion ARM Pelion IoT s’appuiera sur le service Intel Secure Device Onboard. Il s’agit d’un service d’intégration de la sécurité au sein des appareils connectés. La plateforme Pelion facilite, elle, la gestion de l’automatisation, des mises à jour et de l’association des objets aux applications dans le cloud.

Cela permet également une plus grande flexibilité pour les entreprises qui peuvent aussi bien connecter des équipements sous architecture x86 ou ARM. L’objectif est de se rapprocher le plus possible de la sacro-sainte notion d’interopérabilité. Les entreprises, elles, ne veulent plus prises en otage auprès d’un vendeur. Deux autres partenaires participent à cet effort : MyDevice et Arduino.

Enfin, ARM annoncé le lancement du système d’exploitation Mbed Linux. Relié à la plateforme Pelion IoT, il facilite l’interconnexion avec les différents cloud et est compatible avec une large gamme d’appareils connectés.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend