Accueil > Tendances > Marché > Assistants vocaux : 8 milliards d’appareils seraient équipés en 2023
amazon echo assistants vocaux

Assistants vocaux : 8 milliards d’appareils seraient équipés en 2023

Mardi 12 février, Juniper Research a publié une étude concernant la croissance des assistants vocaux. Selon le cabinet, plus de 8 milliards de produits vendus seront équipés d’un système comme Google Assistant, Amazon Alexa ou Siri en 2023.

Les assistants vocaux sont bien évidemment un vecteur de croissance pour les GAFAM. Pour l’instant, trois acteurs majeurs se distinguent : Google, Apple et Amazon. Ces acteurs devraient continuer à se partager le marché dans les cinq ans à venir.

En effet, le cabinet d’étude Juniper Resarch estime que 8 milliards de produits dotés d’assistants vocaux seront utilisés en 2023. Cela représente une augmentation par trois du nombre d’appareils vendus. Le cabinet estime qu’environ 2,5 milliards d’équipements pilotés à la voix ont pris place dans les foyers à la fin de l’année 2018.

Les assistants vocaux feront leur nid dans les Smart TV et les Wearables

Sans surprise, le smartphone entraîne cette forte croissance. De fait, Google et Apple intègrent nativement leurs assistants vocaux (Google Assistant et Siri) dans leur système d’exploitation mobile. Cependant, le plus fort taux de croissance annuel sur cinq est à imputer aux télévisions intelligentes. Selon Juniper Research, ce taux annuel atteindra 121,3 %. Les enceintes intelligentes (41,3 CAGR) et les wearables (40,2 % CAGR) sont les deux autres produits phares du contrôle vocal dans les cinq ans à venir.

Juniper Research considère qu’Amazon est le leader de l’intégration de son assistant dans ces produits. Cependant, il ne faut pas oublier les acteurs chinois et la Chine. Le cabinet analyse une montée en puissance des entreprises chinoises à l’international dans ce domaine.

Exemple, si partout ailleurs les applications d’assistance vocal “standalone” vont petit à petit disparaître, des acteurs comme Wechat et Alibaba continueront de proposer des applications que ne soient pas liés à des systèmes d’exploitation comme Android ou iOS. Ainsi dans les cinq à venir, la Chine comptera 78 % des applications d’assistance vocale installées dans le monde. Ailleurs, l’expérience multiplateforme, c’est-à-dire un même assistant vocal pour tous les appareils d’une personne, sera la norme.

Le commerce à la voix prendra également son essor

assistants vocaux amazon

Selon le rapport de Juniper Research, le commerce vocal connaîtra une croissance “substantielle”. Il atteindra un chiffre d’affaires de 80 milliards de dollars par an en 2023. Cependant, les analystes précisent qu’ils prennent en compte les transferts d’argent et l’achat de produits digitaux en plus de l’achat de produits plus traditionnels dans cette estimation. D’ailleurs, les télévisions intelligentes et les smartphones ont définitivement un rôle à jouer dans cette croissance. En effet, ils apportent un contexte visuel que l’on ne dispose pas avec une enceinte doté d’assistants vocaux.

Encore faut-il que les concepteurs de ces assistants vocaux déterminent des modèles économiques pertinents afin d’inciter les entreprises à proposer leurs services sur ces plateformes. Tout comme le marché applicatif, le partage des gains actuellement en place (70 % pour l’éditeur, 30 % pour la plateforme) risque de rebuter des acteurs qui ont beaucoup moins de liberté sur leur marge. Dès lors, les prix des biens numériques et physiques augmenteraient au détriment des consommateurs. Il faut encore trouver la bonne alchimie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend