Accueil > Business > Industrie 4.0 > Augmented Workforce : Comment faire monter la productivité des cols bleus
productivité avanade

Augmented Workforce : Comment faire monter la productivité des cols bleus

 Les nouvelles technologies ne cessent de prendre de l’importance dans l’efficience de nos métiers et de nos expériences de travail. La robotique, l’IA, la réalité virtuelle, augmentée et mixte, l’impression 3D apportent ce que la technologie fait de mieux : aider les hommes et les femmes à rationaliser leur temps et mieux accomplir leur travail. Les cols bleus, mais aussi les cols blancs deviennent « connectés », « augmentés » voire « amplifiés » et font évoluer d’une façon inédite la productivité dans leur métier.

Par Eric Dosquet – Chief Innovation Officer – Avanade France

En 2017, Accenture a réalisé en Amérique du Nord, en Europe et en Asie une étude auprès des dirigeants dans l’industrie manufacturière. Ses résultats ne laissent aucun doute : 85% de dirigeants pensent que déjà en 2020 les « travailleurs connectés » seront omniprésents dans les usines et plus de la moitié voit, dans cette « connexion », des gains importants de productivité. Ils perçoivent également des bénéfices directs dans l’alliance de l’homme et de la technologie : une baisse de coûts opérationnels (34%), de frais généraux (31%), ou une augmentation de revenus (30%).

Les technologies pour une meilleure gestion des ressources

Quels sont les leviers de productivité actionnés par les technologies chez les cols bleus ? Une meilleure gestion des ressources, du temps et de l’énergie. Les technologies sont mises à la disposition des techniciens et opérateurs pour faciliter leurs efforts (comme le font les exosquelettes), améliorer la précision des gestes (réalité augmentée et mixte), mieux organiser leur travail (outils prédictifs).

1. Faciliter les efforts physiques

Dans le milieu industriel, les prises de conscience sur le problème de la santé des employés sont réelles. La demande de solutions pour la prévention des accidents de travail, et plus globalement l’amélioration de l’expérience métier, est forte. Afin de limiter la pénibilité, réduire les risques de blessures et d’accidents sans perdre en productivité, les industriels testent de nouveaux dispositifs.

En ce sens, Les exosquelettes confèrent à leurs porteurs des capacités physiques qu’ils n’ont pas ou plus : porter de lourdes charges à bout de bras sans effort ou améliorer le confort en station debout. Toutes les entreprises dont les employés sont régulièrement exposés à des charges de travail physiques, pénibles et répétitives sont concernées : construction, industrie automobile, chantiers navals, logistique, grande distribution.

2. Améliorer la précision des gestes

productivité hololens

La réalité augmentée ajoute à la réalité une couche d’information ou de contenus numériques. La réalité mixte intègre dans l’environnement réel de l’utilisateur des éléments artificiels avec lesquels il peut interagir.

Parmi les outils « mains libres », le casque HoloLens est le plus abouti et permet d’interagir avec les objets en utilisant ses mains, comme si les objets étaient réels. Porsche l’a adopté pour le contrôle qualité sur ses lignes de production de son modèle Panamera. La superposition des plans CAD (Computing-Aided Design) et des pièces physiques à contrôler permet de visualiser immédiatement les différences entre les deux et les annoter sur l’interface de réalité mixte. Avec une sorte de heatmap, l’opérateur peut identifier les pièces correctement montées et celles où la marge d’erreur maximale (0,5 mm) a été dépassée. Dans la même situation, une application pour tablette peut être utilisée, mais HoloLens offre la liberté des gestes.

3. Productivité : améliorer la planification des interventions et des compétences

La maintenance prédictive est une approche analytique basée sur les données, rendue possible par l’arrivée à maturité de l’internet des objets et l’intelligence artificielle. Les modèles d’interprétation et de prédiction permettent de suivre la dégradation de l’équipement en temps réel, de détecter les signes avant-coureurs d’une possible défaillance et d’émettre des recommandations sur les actions à mener. Aujourd’hui, grâce aux capteurs équipant 200 rames de la SNCF (Transiliens et TER), le monitoring de la climatisation et du chauffage dans les trains se passe en temps réel, ce qui minimise les pannes, réduit les coûts d’inspection et facilite la planification des interventions et des compétences.

Les technologies d’ « augmentation » améliorent les capacités physiques et cognitives des individus. Plus que le développement de produits ou de services, elles visent à développer des solutions systémiques à des problématiques plus larges qui concernent toutes les industries. Elles poussent les entreprises à faire évoluer leur organisation, à repenser leur processus et leurs méthodes de travail.

Il est aujourd’hui vital de comprendre l’ensemble des changements enclenchés par ces technologies pour faire enfin converger l’innovation, l’amélioration des conditions de travail et des gains de productivité. Quelles technologies façonneront l’avenir de votre entreprise ?

Les experts Avanade répondront à toutes vos questions sur le stand #50 et sur le parcours expérientiel Industrie des Microsoft Experiences, les 6 et 7 novembre au Palais des congrès de Paris.

Article proposé par Avanade.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend