Accueil > Entreprises > Amazon > AWS IoT : Amazon baisse le prix de ses services en 2018
aws iot tarification

AWS IoT : Amazon baisse le prix de ses services en 2018

Cette annonce n’a sûrement aucun rapport avec l’arrivée très prochaine du Black Friday, pourtant Amazon a annoncé le 21 novembre 2017 la baisse de ses tarifs de ses services AWS IoT à partir de janvier 2018. La firme de Jeff Bezos a présenté également une nouvelle option en direction des fabricants de véhicules connectés.

Janvier n’est pas seulement le mois où l’on se souhaite la nouvelle année. Il est souvent synonyme d’ajustement de la part des gouvernements et des entreprises. Hier, c’est Amazon qui a présenté par le biais de son blog un changement tarifaire des offres AWS IoT.

Changement de modèle économique pour AWS IoT

Encore aujourd’hui, la tarification des offres de la plateforme AWS IoT est pensée en paquet. C’est-à-dire que l’entreprise cliente bénéficie d’une offre disponible comprenant le nombre de messages envoyés, puis l’utilisation de la connectivité, le nombre d’objets connectés, de “Shadows d’objets” et le type d’interaction avec les services d’AWS. La facturation est, elle, basée sur un seul critère : le nombre de messages envoyés. Les tarifs vont de 5 à 8 dollars par million de messages suivant la région du monde.

À partir du 1er janvier 2018, chaque service sera facturé indépendamment. Selon Amazon, les clients pourront réaliser 20 à 40 % d’économie suivant leur utilisation d’ AWS IoT. Ainsi chaque caractéristique sera calculée à la minute, au nombre de millions de connexions et au nombre de millions d’interactions avec les services AWS.

La nouvelle grille tarifaire dévoilée sur le blog d’Amazon Web Services s’applique à la région US East. La filiale du géant du E-commerce présentera prochainement les tarifs pour les autres régions du monde, classées par Data centers. La version d’essai sera mise à jour suivant le même modèle.

S’adapter à la concurrence et aux nouveaux modèles de consommation

L’objectif de ce remaniement tarifaire semble provenir d’un double mouvement. Tout d’abord, il s’agit de prendre une longueur d’avance sur Microsoft Azure IoT dont l’offre en paquet est aujourd’hui plus avantageuse pour les entreprises utilisant de gros volumes de données. Puis, il faut adapter le modèle économique à la nouvelle solution présentée le 20 novembre 2017.

AWS IoT peut maintenir accueillir les données en provenance de véhicules connectés. En combinaison avec les autres services d’Amazon Web Services, les constructeurs automobiles pour connecter leurs véhicules au Cloud, bénéficier des calculateurs embarqués proposés par la filiale, puis gérer et stocker les données. Les cas d’usages sont nombreux d’après la firme : alerte de sécurité, diagnostic à distance, maintenance prédictive, intégration d’un assistant vocal, de services de streaming, système de navigation, etc. Les nouveaux usages de l’IoT semblent dicter les politiques tarifaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend