in , ,

[Startup Tour] Avec Ayla Networks, surveillez l’évolution de vos objets connectés

startup Ayla Networks iot
Advertisement

Le lancement d’Ayla Networks en 2010, alors la première plateforme Agile de l’IoT, avait fait du bruit. Grâce aux données produites par les objets connectés, la startup aide les entreprises à suivre l’évolution de leurs produits.

Ayla Networks locaux
Les locaux d’Ayla Networks. Photo Facebook

Ayla Networks est une plateforme ouverte à toutes les entreprises qui conçoivent des objets connectés. Une fois vendus, grâce aux données qu’ils produisent, la startup permet aux entreprises de comprendre les points forts de leurs produits, ainsi que leurs défauts. Et ce, dans le but de « révolutionner l’industrie ».

« Actuellement, nous nous concentrons principalement sur les fabricants qui proposent des produits adaptés à la maison », précise l’équipe. Ce qui marche le mieux en ce moment ? Tout ce qui est thermostat, chauffe-eau, serrures de portes et interrupteurs.

[author title= »David Friedman, co-Founder et chief Executive Officer » image= »https://www.objetconnecte.com/wp-content/uploads/2015/10/david_friedman.png »]Diplômé d’un MBA de l’Université du Michigan, il détient cinq brevets américains. Analyste en fusions et acquisitions pour la Chase Bank, il a ensuite été embauché par San Disk. Il a ensuite rejoint Matrix Semiconductor (ventes et marketing), avant d’être vice-président en développement des affaires pour ZeroG Wireless, une société fournissant des produits Wifi de faible puissance car conçus pour être embarqués.[/author]

[author title= »Adrian Caceres, co-Founder et chief Technology Officer  » image= »https://www.objetconnecte.com/wp-content/uploads/2015/10/Adrian_caceres.png »]Diplômé d’un BS en génie électrique de Worcester Polytechnic Institute, il est vice-président de l’ingénierie. Adrian est un passionné de produits connectés et a fait, de la connectivité, le centre de sa carrière professionnelle. Il est venu du Lab126 d’Amazon, où il a lancé la première Kindle avec Wifi. Avant le Lab126, il a travaillé sur les téléphones cellulaires Dell, les lecteurs multimédias Zing, Atheros, Nokia et Sun.[/author]

[author title= »Phillip Chang, président et directeur général de la grande Chine » image= »https://www.objetconnecte.com/wp-content/uploads/2015/10/Phillip_Chang.png »]Diplômé d’un BA de l’Université de Berkley, un MS de Stanford University, il termine maintenant un doctorat sur l’acupuncture et la médecine orientale. Phillip a 25 ans d’expérience dans le renforcement des entreprises en croissance à Taiwan, en Chine et aux États Unis. Avant de fonder Ayla, il travaillait pour ZeroG, où il était chargé de développer et maintenir des relations avec les fabricants, fournisseurs et clients asiatiques. Il a également été vice-président exécutif chez Broadweb (un fournisseur de sécurité réseau), PDG de Linkpeople (un réseau social) et fondateur de Macsense (un développeur tiers de Mac périphériques). Avant de commencer sa carrière dans les affaires, il était athlète de classe mondiale et fut membre de l’équipe olympique de natation de Taiwan.[/author]

[author title= »Tom Lee, co-Founder » image= »https://www.objetconnecte.com/wp-content/uploads/2015/10/Tom_Lee.png »]Diplômé de multiples certifications en génie électrique, il a rejoint Analog Devices en 1990, où il a principalement été engagé dans la conception de dispositifs de récupération d’horloge de vitesse. En 1992, il rejoint Rambus Inc., où il a développé des circuits analogiques à haute vitesse. Il a également contribué au développement de la PLL dans le StrongARM, Alpha et AMD microprocesseurs K6 / K7 / K8. Il détient 57 brevets américains. Il est également le fondateur de ZeroG Wireless.[/author]

Un fonctionnement en PaaS

Ayla Networks fonctions

La startup fournit différents services aux entreprises, tels que la connectivité des objets au cloud, la sécurisation des dispositifs et la gestion de la bibliothèque des données. « Nous intégrons notre logiciel dans les composants électroniques (chipset) et dans les puces Wifi de grandes compagnies », complètent-ils. Et de citer, entre autres : Broadcom, Qualcomm, Marvell, Murata et NXP.

Proposer une offre en Plateform-as-a-Service permet de laisser la maîtrise aux entreprises, concernant l’installation, l’utilisation et la configuration des applications. Ayla leur propose simplement un environnement d’exécution rapidement disponible.

advertisement

Des relations « étroites » avec les entreprises

Ayla Networks équipe
L’équipe d’Ayla Networks. Photo Facebook

« Nous n’avons pas de relation d’exclusivité avec les entreprises, mais plutôt des relations étroites », tempère l’équipe d’Ayla. L’accord est donc basé sur le temps et la confiance. En effet, Ayla est le seul partenaire de cloud pour lequel les entreprises créent des numéros de pièce uniques.

Second service, payant, proposé par la startup : la plateforme Agile mobile application Ayla (AMAP). C’est un abonnement à souscrire sur la plateforme, qui gère environ 85% du code nécessaire pour créer une application mobile de haute qualité et permettant de contrôler ses produits de l’IoT.

« Nous avons récemment introduit Ayla Insights, qui analyse l’Internet des objets. Elle fournit une veille économique, basée sur les données produites par les objets connectés »

Une plateforme flexible et sécurisée

Ayla Networks

Pour les fondateurs d’Ayla, son grand point fort reste le gain de temps. « Ayla est facilement configurable et les clients ne perdent pas de temps à personnaliser chaque logiciel pour tel ou tel produit », pointent-ils.

« Aucun autre concurrent ne s’approche d’un tel degrés de configuration aujourd’hui »

Mais surtout, la plateforme est flexible. Une fois le produit lancé, les entreprises peuvent revenir sur le logiciel, sauvegarder des configurations, en ajouter ou interagir avec les dispositifs précédents. Et toutes les données échangées restent confidentielles car chiffrées avec une clé RSA, obligatoire pour s’authentifier dans le cloud.

« Nous sommes aussi les seuls à proposer des services dans le Grand firewall chinois et nous venons tout juste d’annoncer notre cloud de l’IoT européen »

La prochaine étape d’Ayla Networks ? Après avoir accueilli de grands et médiatiques clients, la startup va s’intéresser à de plus petits fabricants, qui essaient de profiter de la croissance du marché de l’IoT.

5 questions à Ayla Networks

quelle cle de votre succes

Aucun code personnalisé n’est à écrire lorsque le constructeur utilise notre plateforme. C’est vraiment le côté unique que présente Ayla et, certainement, la clé de notre succès. Par ailleurs, nous offrons une expertise de qualité grâce à l’application mobile, que seule une petite poignée des plus grands fabricants mondiaux possèdent. En utilisant la plate-forme Ayla, ils peuvent commercialiser plus rapidement leurs produits, maîtriser toute la technologie en interne ou payer pour chaque compétence de façon individuelle.

quel est obstacle majeur que vous ayiez eu a surmonter

Nous n’avons pas eu de problèmes particuliers.

quels conseils entrepreneurs marché iot

Commencez par faire correspondre votre expertise avec des domaines très spécifiques, où vous voyez des lacunes. Tenez votre ligne de conduite car il est très facile d’être tenté d’aller dans des directions qui semblent prometteuses, mais elles peuvent ne pas être directement liés à votre objectif de base. Vous risquez alors d’être débordés et de ne pas atteindre vos objectifs de base.

Quel est l etape cle a franchir

Elle est présente à tout moment dans l’aventure. L’étape clé est juste la prochaine marche à passer pour vous approcher un peu plus de votre objectif final.

Comment financer son lancement

Nous avons été auto-financé pendant environ 2 ans, puis nous nous sommes ouverts à nos premiers investisseurs pour notre série A. Puis nous avons opéré une première levée de fonds à 20 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *