bose home 500 enceinte connectee

Bose présente sa première enceinte connectée dotée d’Alexa

Bose dégaine juste avant l’IFA 2018 ses nouveautés. Le constructeur américain présente sa première enceinte connectée intégrant Amazon Alexa et deux barres de son nouvelle génération.

À la fin du mois d’octobre 2017, Sonos présentait One, une enceinte connectée compatible Alexa et Google Assistant. C’est autour de Bose de dégainer un produit similaire. Le célèbre fabricant de produits audio présente une nouvelle gamme comprenant une enceinte connectée Home 500 et deux barres de son nommée Soundbar 500 et 700.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

Une enceinte connectée intelligente dotée d’un écran

La Home 500 représente donc une première pour Bose. Cette enceinte connectée WiFi et Bluetooth intègre l’assistant vocal Alexa. Le constructeur américain ne s’arrête pas là. À l’avenir, il souhaite rendre compatible son produit avec d’autres assistants vocaux. On pense évidemment à Google Assistant. Il ajoutera également la compatibilité avec Apple AirPlay 2 au début de l’année 2019.

La Bose Home 500 a la particularité d’inclure un petit écran. Cela permet d’afficher l’image de l’album et le titre de la chanson en cours de lecture. Outre les deux haut-parleurs qui pointent dans des directions opposées (donc une vraie stéréo), l’enceinte connectée dispose de huit micros. Le constructeur spécialisé dans la conception de casque micro pour l’aviation joue la carte de la précision du contrôle vocal. Le prix est fixé à 449,95 euros.

Bose veut concurrencer Google et Amazon, mais surtout Sonos

barres de son bose

Quant aux barres de son Bose Soundbar 500 et 700, elles s’adressent principalement aux cinéphiles. Les deux références se différencient par leur taille et leur puissance. Dans les deux cas, elles disposent du Bluetooth et du Wifi afin de faciliter le streaming musical depuis des plateformes comme Spotify. Ces produits vendus respectivement à 579,95 euros et 899,95 euros sont conçus pour le multiroom. Les utilisateurs peuvent même reproduire un rendu 5.1 en les associant avec un caisson de basse et des enceintes arrières.

Là encore, il s’agit de cibler les consommateurs attirés par la barre de son Sonos Beam. Tout comme son concurrent, il s’agit surtout de revenir dans la course. Il est vrai, Amazon Echo et Google Home ont largement dominé le marché au cours de l’année dernière. La proposition audiophile d’Apple, le HomePod, n’étant pas à la hauteur des attentes, ces acteurs visent un marché de niche particulièrement dynamique.

Clairement, les autres constructeurs de produits audio proposeront dans le cadre de l’IFA 2018 des enceintes et des barres de sons aux capacités similaires. Une nouvelle fois, la concurrence risque d’être rude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *