Accueil > Business > Mode et accessoire > Cabasse dévoile The Pearl pour concurrencer Devialet
the pearl cabasse

Cabasse dévoile The Pearl pour concurrencer Devialet

Alors que Devialet revient du luxe en direction du haut de gamme, Cabasse fait le chemin inverse. L’entreprise bretonne rachetée par le Montpelliérain Awox vient d’annoncer The Pearl, une enceinte « bijou » connectée et intelligente.

Il était évident que Devialet et son approche allaient faire des émules. Dans le cadre du Paris Audio Show le 19 octobre, le fabricant Breton Cabasse a présenté son enceinte intelligente : The Pearl. Soyons précis, elle est directement inspirée de Devialet, mais surtout de la Sphère, une enceinte que la marque de Plouzané avait dévoilée en 2006.

Un design futuriste

Cette perle savamment étudiée repose sur un socle circulaire. Des anneaux enveloppent la base de l’enceinte laissant apparaître une finition en blanc ou en noir. Le tweeter central n’est pas aussi dissimulé que celui des Devialet Phantom. Cette membrane est en carbone, tandis que dissipateur et le haut-parleur sont en aluminium.

The Pearl ne présente pas seulement un design atypique. Elle se veut la représentante d’une nouvelle technologie. Elle intègre « le premier haut-parleur triaxial compact jamais réalisé ». Il s’agit précisément de trois haut-parleurs en coaxial : grave, medium et tweeter. Faible taux de distorsion, réponse en fréquence allant de 14 Hz à 27kHz, puissance de 118 Db, son englobant et neutre : The Pearl semble sur le papier la meilleure amie de l’audiophile. La technologie CRCS, un système de calibration automatique avec un micro intégré, doit faciliter le respect de ces promesses.

The Pearl : puissance et connectivité complète

En termes de connectivité, Cabasse se veut bien plus complet que Devialet. RCA, Optique SPDIF, USB, Ethernet, WIFI et Bluetooth facilitent l’intégration des Pearls à un système audio ou vidéo existant. Cela permet de lire tous les fichiers audio disponibles : MP3, WMA, AAC, AIFF, FLAC, mais également ALAC. The Pearl est ainsi compatible avec la diffusion de titres stockés sur des disques durs, mais également en streaming. L’enceinte peut lire les flux en provenance de Spotify, Deezer, Tifal, Qobuz ou encore Napster.

Comme le suggère la dénomination « enceinte intelligente », The Pearl embarque un assistant vocal. Pour l’instant, l’appareil contient Google Assistant, mais bénéficiera prochainement d’Amazon Alexa. Pas de jaloux.

Un bijou pour concurrencer Devialet

L’enceinte qui peut être couplée pour bénéficier d’un effet stéréo se contrôle depuis une application ou depuis la télécommande ergonomique. Cette galette connectée en Bluetooth aide à changer de musique, augmenter ou baisser le volume ou toute autre commande décidée par l’utilisateur. En effet, cette dernière peut être paramétrée depuis l’application.

Le positionnement de ce produit n’a rien de surprenant. Le fleuron de Cabasse sera vendu à partir du début du mois de novembre 2018 au prix de 2790 euros. Chez Devialet, seule la version Opéra de Paris de la Gold Phantom est 100 euros plus chère. Il s’agit évidemment de se placer en concurrent direct, mais également moderniser une image de marque audiophile historique.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

1 commentaire

  1. Julien Belliri Genty

    Elle me semble surtout inspiré des Cabasse Eole…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend