in

CELLS industrial blockchain : bientôt une plateforme blockchain russe alternative à Swift

CELLS industrial blockchain

Alors que les restrictions occidentales empêchent toujours les russes d’accéder au réseau de paiement SWIFT. Le gouvernement de Vladimir Poutine ambitionne de contourner l’interdiction en expérimentant la technologie blockchain. En  effet, si cette stratégie a été jusque-là écartée, un projet d’envergure dénommé CELLS industrial blockchain semble actuellement en cours. 

En réponse au conflit russo-ukrainien, la communauté internationale avait décidé d’exclure les établissements de crédit russes du système de paiement interbancaire SWIFT. Une stratégie politique intervenue en février dernier avait alors pour principal objectif d’étouffer économiquement la Russie. Ceci afin d’accélérer le dénouement de la guerre en Ukraine.

Malgré tous les efforts, cette  manœuvre s’est malheureusement soldée en échec et a renforcé les représailles russes. En outre, il y a quelques jours, Rostec (anciennement Rostekhnologii), une organisation gouvernementale active dans le développement, la production et l’exportation de produits industriels de haute technicité destinés aux secteurs civil et militaire, a déclaré qu’elle développait actuellement une alternative viable à SWIFT.

Dénommée CELLS industrial blockchain, il s’agit d’une plateforme blockchain utilisables pour les règlements internationaux. Et permettant par ailleurs à la Russie de payer ses importations dans sa monnaie légale, le rouble. Et cela au lieu du dollar.

En parallèle, CELLS industrial blockchain propose un système numérique permettant d’effectuer des paiements dans les monnaies nationales des États en relation de commerce avec la Russie.

Notons que dès l’origine, sa conception a été savamment étudiée pour remplacer le système Swift. Et aujourd’hui les russes semblent quasiment prêts à l’adopter.

CELLS industrial blockchain : un registre distribué et portefeuille numérique

Développé en partenariat avec le Novosibirsk Institute of Software Systems (NIPS), CELLS industrial blockchain propose un système intégré basé sur la technologie du grand livre distribué. Ainsi, celui-ci permettra de prendre en compte une infinité de devises fiduciaires.

En parallèle, le nouveau système de paiement international propose aux utilisateurs une fonctionnalité leur permettant de créer des portefeuilles numériques. Ils pourront y stocker des monnaies virtuelles.

Un système de stockage de données, une plateforme de création d’applications web, un service de  passeport numérique, de  logement numérique ainsi qu’un florilège de services communaux et de solutions innovantes devraient très prochainement voir le jour.

En termes de capacité,  le nouveau système numérique serait capable de traiter environ 100.000 transactions par seconde. Un chiffre qui devrait rapidement doubler.

Des transactions 100% sécurisés

Pour offrir aux russes une véritable alternative au système Swift, Oleg Yevtushenko, le PDG du conglomérat s’est personnellement engagé fournir un système de paiement garantissant non seulement des transactions à grande vitesse. Mais surtout, des transactions ultra-sécurisées.

Le but étant de répondre à l’ensemble des exigences des grandes entreprises en relation commerciales avec la Russie. Mais aussi les autorités gouvernementales étrangères qui font des affaires avec Moscou. Sans oublier les institutions financières et les banques.

Un changement de position sur les cryptomonnaies

Si les cryptomonnaies n’ont pas encore été rendues légales en Russie, le lancement de CELLS industrial blockchain devrait concrétiser l’ambition du pays de les introduire dans les règlements du commerce international.

D’ailleurs, Ivan Chepskov, chef du département de la politique financière du ministère russe des Finances avait indiqué que des débats ont actuellement lieu au sein du gouvernement russe. L’objectif serait à long terme d’attirer les investissements étrangers. Mais aussi d’assurer l’indépendance de la politique financière nationale de la Russie en matière de compensation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.