in ,

Claranova maintenant présent sur le marché IoT américain avec Sprint

sprint cayenne iot claranova

Claranova a annoncé le 10 janvier dernier un partenariat avec l’opérateur de télécommunication américain Sprint. Il va intégrer la plateforme de développement IoT à ses offres. 

Claranova, anciennement Avanquest, avait changé de nom le 7 juin dernier. Après avoir longtemps œuvré dans le domaine du logiciel grand public sur CD-Rom, l’entreprise s’était placée sur le marché de l’impression de photos numérique depuis une application mobile. Cette activité est devenue sa principale source de revenus. Elle a créé à la fin de l’année 2015, la division Mydevices spécialisée dans l’IoT. En janvier 2016, l’éditeur de logiciel avait commercialisé sa propre plateforme de développement IoT nommée Cayenne IoT. En juin 2017, elle rassemblait près de 225 000 développeurs. Ce sont maintenant près de 440 000 développeurs qui utilisent cette plateforme selon son éditeur.

Cette plateforme de développement a séduit Sprint, le quatrième opérateur de télécommunication aux États-Unis. L’entreprise, propriété du géant japonais Softbank, a fait appel à Claranova pour lancer son offre Sprint IoT Factory. La technologie Cayenne Mydevices du groupe français “permettra aux fabricants de composants IoT, aux développeurs, aux sociétés de services et aux intégrateurs système de pouvoir rapidement concevoir des solutions innovantes dans le domaine de l’Internet des Objets” explique le communiqué de presse diffusée lors du CES 2018, le 10 janvier 2018.

Sprint IoT Factory : la plateforme Cayenne en marque blanche

claranova cayenne

Sprint IoT Factory est donc une marketplace IoT, une plateforme de e-commerce dédiée aux acteurs souhaitant développer des solutions connectées. Ils pourront accéder à un ensemble d’outils logiciels et matériels. Cette solution dite clé en main vise des acteurs de toutes tailles, de la PME aux grands groupes. Ils peuvent ainsi bénéficier d’outils à l’écriture de code réduite à son strict minimum. Les secteurs visés sont nombreux : énergies, industrie automobile, BTP, distribution, villes intelligentes, santé, ou encore restauration.

Cette volonté de simplifier l’IoT à des entreprises de toutes tailles est rendue possible par le travail de Claranova. L’éditeur de logiciel a travaillé depuis le début de l’année 2017 à rendre compatible sa plateforme de développement Cayenne avec de nombreux fabricants de produits IoT comme Adeunis, Eolane, ST, Sagemcom, la Fondation Raspberry, Arduino, ou encore NXP. Les utilisateurs de Sprint IoT Factory pourront alors télécharger l’API MQTT correspondante pour connecter les objets qu’ils voudront mettre en place dans le cadre de leurs projets IoT. Ils pourront également visualiser les données IoT sur les tableau de bord personnalisables.

Claranova présente aux Etats-Unis et en Chine

Ivo Rook, Senior Vice-Président de l’IoT chez Sprint a déclaré dans le communiqué : « Nous sommes ravis du lancement de Sprint IoT Factory avec myDevices qui permettra à nos clients de mettre en œuvre très rapidement des solutions IoT innovantes et abouties répondant à leurs besoins uniques et souvent complexes. »

Claranova semble avoir bien engagé sa stratégie IoT. En décembre 2017, elle a signé un partenariat avec un autre opérateur de télécommunication, cette fois-ci chinois. Le groupe Dr. Peng est le quatrième opérateur chinois, membre fondateur de l’alliance LoRa et principal opérateur privé sur ce territoire. Claranova devra donc s’agrandir sur deux territoires très friands d’IoT : les États-Unis et la Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.