in , ,

Le Device Management IoT générera 20,5 milliards de $ d’ici 2023

device management iot

Selon ABI Research, les services de Device Management généreront 20,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires d’ici 2023. Une croissance poussée par l’intégration des solutions au sein des plateformes IoT.

Les spécialistes de l’IT connaissent bien le mobile device management. Cet outil logiciel permet la gestion de terminaux mobiles, plus particulièrement de flotte de smartphone, d’ordinateurs, de tablettes, etc. Il permet notamment d’effectuer des mises à jour à distance, de monitorer la présence de virus ou non, de gérer les autorisations de communication dans un pays donné, etc. Dans le secteur de l’Internet des Objets, les besoins sont similaires. Les entreprises et les gestionnaires de flottes utilisent de plus en plus des plateformes de maintenance pour leurs appareils IoT.

L’industrie, vecteur de croissance

Selon le cabinet d’études ABI Research, les services de device management incluant, l’installation de logiciels, la mise à jour de firmware, le suivi des appareils généreront 20,5 milliards de chiffre d’affaires d’ici à l’année 2023. Cette croissance sera principalement portée par les besoins des entreprises B2B.

pcloud

D’après les prédictions d’ABI Research, 70 % des revenus seront générés par l’industrie du manufacturing, les constructeurs automobiles, et les spécialistes de la gestion de flottes. Sans avoir accès à l’ensemble au rapport complet, on peut supposer que les besoins sont portés par le déploiement massif d’objets connectés industriels et par la multiplication des voitures connectées, bientôt autonome.

Le device management évolue en même temps que l’IoT s’impose

Le device management est en train de devenir une composante d’un secteur plus vaste : celui de la plateforme IoT qui rassemble gestion logiciel et matériel en un seul espace.

Pour autant, selon ABI Research, la croissance des solutions de Device management IoT restera constante. Tout simplement parce que cette composante d’une plateforme IoT continuera à être perçu comme un élément indispensable d’une solution bout en bout.

Cela n’empêchera pas une augmentation de la concurrence au fur et à mesure que la standardisation des protocoles de communication influeront sur la commoditisation du device management. Les géants du Cloud comme Microsoft, AWS et Google proposeront également leurs propres solutions basées sur des standards rattachés à leurs infrastructures tout en pratiquant des tarifs compétitifs.

Selon Ryan Harbison, analyste chez ABI Research, “les entreprises qui réussissent dans ce domaine ne sont pas des fournisseurs de gestion de périphériques pure-player, mais plutôt celles qui intègrent leurs offres Device Management avec d’autres composants de solutions IoT pour générer une valeur différenciée pour le marché de l’Internet des Objets.” Des acteurs comme Telit, Sierra Wireless, Eurotech ou Cradlepoint améliorent leurs appareils de la sorte, tandis que Bosch ou Wind River l’intègrent dans leur plateforme IoT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *