dhcp définition

DHCP : définition, rôle et avantage, tout savoir sur ce protocole de communication

Le DHCP fait partie de la « couche application » de nombreux protocoles TCP/IP. Il est un des éléments clés de la configuration des masques de sous-réseau, des passerelles par défaut et des informations de serveur DNS.

Le DHCP a un impact direct sur des millions d’adresses IP. Sans une gestion appropriée de ce protocole, l’environnement réseau peut devenir un désordre complet. Les administrateurs l’utilisent pour simplifier la gestion des adresses IP sur les réseaux. Cet article explique les concepts de ce protocole tout en décrivant les avantages de son utilisation.

Qu’est-ce que le DHCP ?

DHCP ou Dynamic Host Configuration Protocol est utilisé dans le processus d’attribution d’adresses IP aux périphériques. Au lieu de demander aux administrateurs réseau d’attribuer manuellement les adresses IP à tous les périphériques réseau, il gère et automatise les configurations de manière centralisée.


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


Ce système est une amélioration d’un ancien protocole appelé BOOTP et utilise le même format que cette application pour les messages entre le client et le serveur. Cependant, contrairement aux messages BOOTP, les messages DHCP peuvent inclure des données de configuration réseau pour le client.

Composants du DHCP

Pour utiliser le DHCP, il est important de comprendre tous ses composants. Voici leur liste :

  • Serveur DHCP : appareil en réseau exécutant le service DHCP qui contient les adresses IP et les informations de configuration associées. 
  • Client DHCP : le point de terminaison qui reçoit les informations de configuration d’un serveur DHCP. 
  • Pool d’adresses IP : plage d’adresses disponibles pour les clients DHCP.
  • Sous-réseau : les réseaux IP peuvent être partitionnés en segments appelés sous-réseaux. Ces sous-réseaux aident à garder les réseaux gérables.
  • Location : la durée pendant laquelle un client DHCP détient les informations d’adresse IP. 
  • Relais DHCP : routeur ou hôte, il reçoit les messages clients diffusés sur ce réseau, puis les transmet à un serveur configuré.

Gestion du temps de bail DHCP

L’un des principaux avantages du DHCP est sa capacité à gérer les attributions d’adresses IP par le biais de baux. Il est possible de les récupérer lorsqu’elles ne sont pas utilisées. Ensuite, elles peuvent être réaffectées à d’autres clients. 

L’une des caractéristiques du protocole est qu’il fournit des adresses IP qui « expirent ». Lorsque le serveur attribue une adresse IP, il loue en fait cet identifiant de connexion à l’ordinateur de l’utilisateur pour une période limitée appelée durée de bail DHCP. 

Ce délai peut varier en fonction de la durée pendant laquelle un utilisateur est susceptible d’avoir besoin d’une connexion Internet à un emplacement particulier. En règle générale, un serveur DHCP renouvelle votre bail automatiquement, sans que vous ayez à faire quoi que ce soit. Cependant, s’il expire, une nouvelle adresse IP vous sera attribuée en utilisant les mêmes protocoles DHCP.

Comment fonctionne le DHCP ?

L’opération DHCP commence avec un périphérique (le client) demandant une adresse IP à un routeur (l’hôte). Ce message envoyé est appelé une demande de découverte DHCP. Lorsque le serveur reçoit cette requête, il la relaie vers son service réseau DHCP. 

Ce dernier examine les adresses IP disponibles qui n’ont pas été revendiquées par d’autres ordinateurs. Dès que le serveur identifie une adresse IP libre, il l’envoie à l’ordinateur ou à l’appareil demandeur. Cette partie du processus est appelée une offre DHCP.

Le client reçoit l’adresse IP allouée dynamiquement et renvoie un message au serveur pour confirmer qu’il souhaite l’utiliser. Cette étape est appelée un message de requête DHCP.

Le routeur DHCP envoie ensuite un message final au périphérique qui a initié tout ce processus. Ce message est appelé accusé de réception DHCP. Il contient les informations de configuration nécessaires pour accorder un accès réseau comme la passerelle, les serveurs DNS et la durée pendant laquelle le périphérique peut être utilisé.

Principaux avantages du DHCP

L’un des principaux avantages de l’utilisation de DHCP est la gestion plus facile des adresses IP. Par rapport à d’autres solutions réseau, il permet de configurer un réseau TCP/IP plus rapidement. Ce protocole simplifie l’administration en fournissant aux clients des adresses IP, avec les adresses de la passerelle par défaut, des serveurs DNS, des serveurs WINS et d’autres serveurs utiles au client. 

En attribuant des adresses IP automatiquement, les développeurs peuvent se charger des tâches plus transformatrices, plutôt que de perdre du temps aux configurations manuelles.

L’utilisation de ce pool permet également d’éviter les conflits d’adresses qui surviennent quand la même adresse IP est attribuée par erreur à deux hôtes. Il prend en charge tout système d’exploitation, avec une assistance client axée sur PC et Mac. DHCP est particulièrement avantageux pour les réseaux avec des millions de clients DHCP, via le multithreading, ces administrateurs peuvent traiter simultanément de nombreuses demandes de clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *