in ,

[Semaine en chiffres] L’e-santé, un marché mondial prometteur

e-sante iot health general electric etude ihealth village

Notre récapitulatif hébdomadaire est là pour vous rappeler les récentes informations à travers des chiffres clés. Cette semaine, on en apprend de plus en plus sur l’importance du marché de l’e-santé, des précisions ont été données sur l’augmentation des cyber-attaques et Prédix, la plateforme IoT de General Electric et sur les futurs projets du Village By CA basé à Paris. 

10 tendances qui bouleverseront le futur de l’IoT

03Selon Gartner, IoT rime avec sécurité. Effectivement, devant l’essor des objets connectés, nos vies seront plus aptes à être hackées. Selon Symantec, entre 2014 et 2015, les cyber-attaques ont augmenté de 35%. Un nombre qui est dû à l’essor de l’IoT. Il sera donc nécessaire de mettre en place des cyber-assurances et des technologies de sécurité pour protéger les dispositifs connectés et l’information qui y transite.

iot

EN SAVOIR PLUS !

[Etude] Les pays émergents croient davantage à l’importance de l’e-santé02

Phillips a récemment révélé les résultats de la première édition de Future Health Index (FHI), une vaste étude internationale qui explore comment les pays du monde sont positionnés pour répondre aux défis de la santé mondiale, à long terme, par le biais de technologies e-santé.

Le Future Health Index se concentre sur trois facteurs importants et nécessaires pour aller vers un système de soins de santé plus intégré : l’intégration du système de santé actuel, l’accès aux soins de santé et l’adoption des technologies, appareils et systèmes de la santé connectée. Future Health Index révèle les niveaux de préparation à travers différents marchés et dévoile les possibilités d’amélioration pour encourager une adoption de l’e-santé plus large à l’échelle mondiale.

Les Emirats arabes unis ont atteint le meilleur taux de préparation sur tous les pays participants avec un score de 65,3 %. Viennent ensuite les Pays-Bas et la Chine  avec des scores de 58,9 % et 58,1 %. L’Allemagne, le Brésil et le Japon ont cependant reçu des scores plus faibles en termes de préparation avec respectivement 54,5 %, 50,6 % et 49 %.

drtyftugyih-660x330

EN SAVOIR PLUS !

Predix, une nouvelle plateforme dédiée à l’IoT signée General Electric01

L’ex-numéro 2 de Cisco, Bill Ruh est à l’origine de cette initiative. Recruté en 2011 pour diriger General Electric Digital – un organisme fournissant des solutions et services numériques dédiés au monde industriel et qui pèse environ 6 milliards de dollars sur le marché – il a eu comme projet de développer la plateforme IoT du groupe, qui se nommePredix. Un centre de ce genre a vu le jour à San Ramon en Californie où se regroupent 1400 ingénieurs logiciels dont 250 data scientists et 80 spécialistes du design. Le but ici est de répliquer le modèle de ce centre ailleurs dans le monde comme l’exprimait le dirigeant, Bill Ruh. Paris a donc vu se développer en son sein un labo baptisé Digital Fonderie, sous l’impulsion de Vincent Champain, directeur général de General Electric Digital Europe.

Disponible depuis 2015, Predix a été bâtie sur Cloud Foundry, le Paas (plateforme en tant que service) de Pivotal. Pivotal est un éditeur de logiciels américain, qui fournit des solutions et des services de développement agile d’application web et mobiles, une plateforme Paas cloud native, et une suite de solutions pour le stockage et l’analyse en temps réel des données Big Data. General Electric a investi 105 millions de dollars afin d’utiliser les technologies de l’éditeur dans le cadre de son services d’analyse. La plateforme de la société a également misé sur du logiciel déployé en local, appelé Predix Machine, qui pourrait être compatible avec un contrôleur associé à l’équipement. Comme un Rasberry Pi, par exemple. Sur les contrôleurs, des logiciels de collecte de données, de tri, de chiffrement sont déportés.

general-electric-660x330

EN SAVOIR PLUS !

[Etude] Les pays émergents croient davantage à l’importance de l’e-santé05

Au niveau des freins, la bureaucratie est un obstacle majeur. La moitié des professionnels de la santé et 43 % des patients pensent que la bureaucratie du système de santé est un obstacle majeur pour réussir à améliorer l’échange de données et l’intégration de systèmes de santé dans leur pays.

Les coûts, la formation et la sécurité des données restent les préoccupations principales. La moitié des professionnels de la santé (52 %) et des patients (51 %) croient que les dispositifs de soins connectés augmenteraient le coût des soins de santé dans l’ensemble, en plus des soucis de ressources nécessaires pour répondre aux besoins associés.

img2

EN SAVOIR PLUS !

Village By CA : à deux ans, il prend son envol04

Le Village by CA du Crédit Agricole a deux ans. Cette initiative de la célèbre firme bancaire prend la forme d’un espace d’open innovations où les grandes entreprises côtoient les startups. Cela ressemble fortement à un café du commerce 3.0 dans lequel petits et grands partagent connaissances, méthode de gestion et de nouveaux modèles économiques. Cet anniversaire était l’occasion de prendre note des retours d’expériences des dirigeants investis dans ce projet quasi unique.

Après avoir présenté une étude concernant les relations entre entreprises et startups, 5 invités ont présenté leurs expériences au sein du Village by CA de Paris. La banque veut ouvrir une trentaine de villages en France (7 ont déjà ouvert au quatre coins de l’hexagone), mais aussi, bientôt dans deux grandes capitales mondiales : New-York et Singapour.

village-by-ca-une-660x330

EN SAVOIR PLUS !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.