Accueil > Ecosystème IoT > Levée de fonds > Harvesting : Enerbee annonce une levée de 2,2 millions d’euros
enerbee leve fonds

Harvesting : Enerbee annonce une levée de 2,2 millions d’euros

Le 31 octobre Enerbee annonce qu’elle vient de lever 2,2 millions d’euros auprès de Asahi Kasei CVC, le Crédit Agricole Alpes Developpement, Demeter, et 360 Capital Partners.

C’est la deuxième levée de fonds d’envergure de la jeune société fondée en 2014. Au cours de l’année 2015, elle avait récolté 2,5 millions d’euros.

Un deuxième tour de table pour la jeune société grenobloise

Pour rappel, la startup grenobloise développe une technologie de récolte énergétique pour alimenter des capteurs énergétiques. Enerbee a mis au point un micro-générateur énergétique multi-breveté. Ce dernier est composé de matériaux magnétiques et de composants piézoélectriques. Cela permet de recueillir l’énergie des objets en mouvement suivant leur déplacement et leur vitesse, même à faible intensité.

Il s’agit de se passer de batteries dans les équipements industriels et grand public. Pour l’instant, Enerbee se concentre sur le développement de sa technologie et de produits en direction du marché de la ventilation et de l’air conditionné. Enerbee propose ainsi un produit qui mesure, analyse et contrôle la qualité de l’air intérieur : flux d’air, température, humidité, co², Voc et pression. Ce dernier se nomme Smart Vent et ressemble à s’y méprendre à une VMC classique. A un détail près : il  est “totalement autonome en énergie”. Ainsi, il permet de faciliter les économies d’énergie et donc d’argent.

Ce projet a donc séduit Asahi Kasei CVC, la Venture capital du spécialiste japonais des produits chimiques, pharmaceutiques et de construction.

Le géant de l’industrie chimique japonais « impressionné » par la technologie d’Enerbee

Takashi Morishita, directeur général Asahi Kasei CVC déclare dans un communiqué de presse :

“Nous avons été très impressionnés par les compétences uniques développées au sein de l’équipe Enerbee, ainsi que par la supériorité de leur technologie sans batterie. Enerbee est idéalement positionné pour offrir les meilleurs et les capteurs autonomes les plus performants dédiés à la qualité de l’air intérieur dans l’univers des « smart buildings ». Nous voyons une formidable opportunité d’améliorer les conditions de confort et de santé avec l’apport des produits Enerbee et nous sommes heureux de soutenir toute l’équipe dans ses ambitions de développement ».

Crédit Agricole Alpes Développement a compris l’intérêt et les opportunités de ce projet qui a passé la phase des brevets. Les 2,2 millions d’euros récoltés dans cette deuxième phase de financement serviront à accélérer l’industrialisation de la jeune société grenobloise. Il s’agit également “d’intensifier le développement commercial”, peut-on lire dans le communiqué de presse.

En ce sens, Demeter et 360 Capital Partners ont tenu à marquer leur soutien. Il avait participé à la précédente levée de fonds d’Enerbee. La société compte pérenniser les tests effectués en ce moment même avec 25 industriels et générer 20 millions d’euros en contrat d’ici cinq ans, selon la Tribune.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend