in ,

Ericsson accélère dans les data-centers virtuels avec NodePrime

eriscsson data centers iiot

Ericsson ajoute à ses data-centers et à sa technologie IoT industriel (IIoT), l’acquisition de la startup NodePrime.Inc. Aucune somme d’argent n’a encore été dévoilée pour l’acquisition de ce spécialiste de la gestion des infrastructures.

Le géant des télécommunications suédois avait déjà investi dans cette startup de 15 employés basée à San Francisco. En octobre 2015, l’entreprise avait participé à une levée de fonds de 7 millions d’euros avec d’autres investisseurs comme Nelo Ventures et New Enterprise Associates (NEA).

ericsson data centers nodeprime iot

Gestion automatisée des data-centers et des environnements IIoT

Étant en train de prendre de l’ampleur sur le marché des data-centers, Ericsson compte bien ajouter la plateforme logicielle NodePrime, ainsi que les 15 membres de la startup, à son unité d’affaires Cloud & Ip. Le transfert devrait avoir lieu après la transaction, dans une semaine environ. Ces outils pour les logiciels multi-fournisseurs ont été conçus pour la gestion automatisée des data-centers et des environnements industriels IoT. Ils peuvent être mis en oeuvre dans de petits laboratoires d’essais, comme de grandes infrastructures comprenant des centaines de milliers de serveurs et dispositifs, en agissant comme un cerveau centralisé. Ces outils sont les suivants :

  • Le DataHub est un système de collecte et d’analyse de données.
  • Le Directive permet la configuration ainsi que l’approvisionnement et gestion du logiciel qui alimente les données d’inventaire et de métriques de réseau dans le DataHub.
  • VDC (Virtual Data Center) est un outil de simulation réseau permettant aux développeurs de gérer les data-centers pour planifier des ajouts et des modifications.

Il est facile de voir qu’une technologie comme celle-ci pourrait être attrayante pour la communication en réseau d’entreprises de tout type. Les logiciels multi-fournisseurs vont proliférer jusqu’à devenir le modèle dominant de mise en réseau et les data-centers seront de plus en plus virtuels.

La plateforme logicielle DataHub est déjà intégrée dans les 8000 plateformes de l’HyperScale Datacenter Système (HDS) d’Ericsson. Elle est également utilisée par de grands noms tels que SAP AG et le cabinet d’hébergement web GoDaddy.

Cette acquisition est la dernière initiative d’Ericsson pour se positionner comme un fournisseur leader de la technologie du Cloud. Cette année, le fournisseur suédois a rejoint le projet Open Compute Project (OCP), négocié un développement de ses services en relation avec Amazon Web Services, accepté de former un centre d’innovation autour du Cloud avec l’opérateur australien Telstra et a démarré un partenariat stratégique avec le fabricant de matériel taïwanais Quanta dans le but de faire des économies à partir du développement des 8000 plateformes de l’HDS.

De plus, on est au courant que Cisco, partenaire d’Ericsson à plusieurs reprises, compte également devenir un géant du Cloud.

ericsson cisco iiot data center nodeprime

À la base, NodePrime avait le secteur de l’IoT industriel à l’esprit lors de l’élaboration de son logiciel. Depuis, ce marché a fait un bond énorme, offrant des opportunités à des entreprises comme Cisco et Ericsson de rivaliser avec les géants de l’analytique, dans le but de devenir les partenaires de grandes entreprises dans l’intégration de technologies et de systèmes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.