singapour reseau iot ericsson

Ericsson et Singtel testent un réseau IoT 4G à Singapour

Ericsson a annoncé aujourd’hui son partenariat avec l’opérateur de Singapour Singtel pour développer le déploiement d’un réseau LTE 4G Narrow Band IoT avec un test prévu pour la deuxième moitié de l’année 2016. Le but, préparer l’arrivée de la 5G sur la presqu’île en 2020. 

Cette semaine les annonces concernant la 5G vont se succéder. Le Mobile World Congress 2016 pousse les opérateurs et les équipementiers à multiplier les annonces dans le cadre du salon, mais aussi à distance.

Ce lundi 22 février, Ericsson a annoncé un partenariat avec l’opérateur de Singapour Singtel. L’objectif est de tester la 4G Narrow Band IoT à grande échelle. Cette technologie permet au LTE de développer un réseau basse consommation et capable d’intégrer un grand nombre d’appareils. Cela permettra d’agrandir la zone de couverture et d’augmenter la durée de la batterie des objets jusqu’à 10 ans.


Découvrez notre lead marketplace I.T


Le projet est porté par le gouvernement qui voit « la connectivité IoT comme une part importante de l’industrie de Singapour« . Ce partenariat s’inscrit dans le cadre du programme Smart Nation décidé par ce gouvernement en quête de modernité. Les startups, incubateurs, accélérateurs ont tous besoin de cette technologie pour se développer.

Réduire les coûts et relever le défi de la ville connectée

smart nation singapour

Le CTO de Singtel Tay soo Meng affirme :

« Nous prévoyons une demande croissance pour connecter une multitude de capteurs et d’appareils en privilégiant l’efficacité des couts. Nous nous concentrons sur les capacités d’économie d’énergie pour améliorer l’écosystème IoT.[…] »

L’équipementier suédois dispose de la technologie qui va permettre le développement de ce réseau basse consommation. Contrairement à SigFox et LoRa qui misent sur des technologies exclusives, Ericsson poursuit le travail engagé en direction des téléphones pour l’adapter aux objets.

Singtel, soutenu par le gouvernement de Singapour, souhaite avant tout proposer des solutions pour rendre la ville intelligente. L’objectif est de connecter des capteurs pour mesurer la température, la consommation électrique, d’eau, mais aussi les voitures et l’éclairage urbain.

Derrière ce test grandeur nature, Ericsson et Singtel visent l’arrivée d’un réseau de même nature supportant la 5G pour l’horizon 2020.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *