Accueil > Tendances > France > L’intelligence artificielle : une priorité pour Facebook et ses équipes françaises
Facebook, conférence, intelligence artificielle, france

L’intelligence artificielle : une priorité pour Facebook et ses équipes françaises

Ce mardi 23 janvier, Facebook a lancé un événement destiné à présenter certains de ses projets : Connexions. La conférence sur l’intelligence artificielle au Studio F a notamment montré l’importance du sujet pour Facebook. Dans ce domaine, c’est bien la France qui se démarque auprès de la société.

Du mardi 23 au mercredi 24 janvier, Facebook propose une exposition de ses projets lors de son événement : Connexions. Mais ce qui attire ici  plus que les stands Oculus ou Facebook Spaces, ce sont les conférences organisées à la station F. La première portait sur l’intelligence artificielle et réunissait les principaux acteurs français du domaine au sein de la société. L’occasion de découvrir l’importance de l’hexagone quand on parle des IA.

La France, le fer de lance de Facebook sur l’intelligence artificielle

 

Plus que tout autre pays, la France est au centre des projets de Facebook, surtout en termes d’intelligences artificielles. Au cours de la conférence, ce sont Yann LeCun, Antoine Bordes et Alexandre Lebrun qui ont pris la parole. Ils sont respectivement directeurs de la recherche sur l’IA, du laboratoire de Paris et de l’ingénierie dans ce même lieu. Des postes majeurs qui offre une première indication de la place importante du pays. Mais Facebook ne compte pas s’arrêter là, surtout dans un marché en plein essor.

Parmi les laboratoires de recherches sur l’intelligence artificielle que possède Facebook, celui de Paris est déjà le plus gros. Avec une trentaine d’employés, il est le hub européen de l’IA, et devrait le rester pour un bon moment. En effet, la société a prévu de doubler le nombre de salariés et donc de passer à 60 chercheurs. Un chiffre qui représente la moitié des effectifs spécialisés dans l’intelligence artificielle aujourd’hui. La place des étudiants devrait également gagner en importance. Si dix sont actuellement présents à Paris, la firme espère en accueillir quarante au total. L’équipe ne sera pas la seule à grandir, puisqu’un investissement de 10 millions d’euros supplémentaires est attendu d’ici 2022

Des projets d’avenir qui retiennent l’attention

Facebook, conférence, intelligence artificielle, france

Si Facebook fait à ce point confiance au laboratoire parisien, ce n’est pas sans raison. Outre des « bons résultats dans la recherche » comme l’annonce Yann LeCun, certains projets retiennent l’attention. S’il n’était pas possible d’en faire la présentation, comme avec l’Oculus ou Facebook Spaces, quelques concepts ont été abordés. Parmi eux, le Doctor Q&A fait partie des plus ambitieux. Le but de cette intelligence artificielle est de lire les données qu’on lui propose (en allant de quelques lignes à tout un site web) afin de répondre à n’importe quelle question.

Le directeur de l’ingénierie de Paris, Alexandre Lebrun, pense à une encyclopédie universelle 2.0. Il explique : « on peut faire lire tout Wikipédia à Doctor Q&A. En croisant les informations qu’il a récupéré, il pourra donner des chiffres précis, ou des pourcentages par exemple ». Si le projet est prometteur, il doit encore être perfectionné et ne sortira pas de sitôt de l’aveu même de l’ingénieur. « Il y a toujours pas mal de ratés. Quand je lui ai demandé où se trouvait la station F, il m’a répondu Saint-Germain-En-Laye » s’amuse-t-il. « Il avait pris en compte le résumé d’un James Bond dans lequel le méchant se rend dans cette commune ». 

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend