in ,

En 2017, Ford débutera les tests de ses voitures autonomes en Europe

ford iot

Dans le cadre de sa stratégie dans la voiture autonome, Ford vient d’annoncer qu’elle allait commencer à tester ses véhicules autonomes sur les routes européennes en 2017.

Le constructeur de voitures américain est en train de poursuivre sa stratégie ambitieuse visant à introduire ses véhicules entièrement autonomes en 2021.

« Il est important que nous étendions nos tests à l’Europe » a déclaré Tomas Lukaszewic, directeur de la section conduite autonome chez Ford Europe. Il ajoute également que « Le code de la route varie beaucoup d’un pays à un autre, les panneaux de signalisation routière et les dispositions des routes sont différentes, et les conducteurs sont davantage susceptibles de partager les routes encombrées avec des cyclistes ». 

Les essais débuteront au centre d’ingénierie de Ford à Essex, au Royaume-Uni. Ensuite, ils seront étendus à ses installations de recherches et l’ingénierie avancées basées en Allemagne, à Cologne et Aachen. Selon le constructeur, les zones de test avaient été choisis car elle étaient déjà familiarisées à sa technologie de conduite autonome.

unnamed-1-1

Ford vise un déploiement quasiment simultané en Europe et aux Etats-Unis

Cela fait déjà quelques années que le constructeur est occupé à tester sa technologie automobile autonome aux États-Unis. Cette cadence de test ambitieuse devrait permettre à Ford d’atteindre son objectif de cinq ans concernant déploiement de voitures autonomes. La marque espère que ces tests européens permettront de déployer les voitures autonomes sur le contient peu de temps après que des services similaires aient été mis à disposition des consommateurs en Amérique.

Comme aux État-Unis, le constructeur automobile utilisera des véhicules Ford Fusion Hybrid équipés d’une variété de caméras et de capteurs, lors de ses essais routiers. Pendant ce temps, Ford a récemment pris des mesures stratégiques pour renforcer ses capacités dans l’ écosystème du véhicule autonome.

La société a racheté le service de navettes partagées Chariot, basé à San Francisco, qui a incorporé les fourgonnettes Ford Transit Connect. L’entreprise s’est également annoncé le lancement de GoBike, son propre service partage de vélos, dans la région de la baie de San Francisco. Ford prévoit de mettre à disposition 7000 vélos d’ici 2018. Les utilisateurs pourront louer leurs vélos sur la plate-forme FordPass, qui sera lancée en 2017. Ces vélos partagés pourraient faire l’objet d’expériences dans le but d’étudier au mieux leur compatibilité avec le déploiement de véhicules totalement autonomes sur les routes.

Voiture autonome : Ford s’invite dans la course

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.