in , , ,

Gemalto anticipe la fin de la 2G et propose une solution « inviolable » pour sécuriser l’IoT

Laetitia Jay, vice-présidente des solutions M2M et Services chez Gemalto
Laetitia Jay, vice-présidente des solutions M2M et Services chez Gemalto

Gémalto, premier fabricant mondial de cartes sim, vise à renforcer la sécurité des cartes à puce et des objets connectés. La société anticipe la fin de la 2G et annonce le lancement d’un module sans fil qui va révolutionner la connectivité LTE 4G. Le module Cinterion permettra notamment de renforcer la sécurité des applications M2M industrielles de l’Internet des Objets et des automobiles connectées.

Cinterion : un composant « inviolable » à intégrer aux objets connectés

Le leader mondial en terme de sécurité numérique, Gemalto, lance Cinterion Secure Element, destiné à l’Internet des Objets, un composant qui, d’après m2mworldnews.com serait « inviolable« . Le Secure Element est destiné aux industrielles qui ont besoin d’un élément sécurisé de longue durée de vie pour des produits connectés tels que les voitures connectées et les compteurs intelligents. Ces objets connectés ont besoin d’une protection permanente contre les menaces constantes des hackers, en témoignent le récent hack des voitures connectées haut de gamme aux États-Unis.

«Il est primordial d’avoir plus de sécurité entre tous les types d’objets connectés que nous connaissons tels que les voitures, les feux de circulation ou les systèmes routiers intelligents qui permettent des innovations dans l’écosystème IoT tout entier. »

– Laetitia Jay, vice-présidente des solutions M2M et Services chez Gemalto

pcloud

Ici une vidéo « tutoriel » expliquant, étape par étape, comment fixer un module Cinterion dans le circuit d’un objet connecté :

Le LTE Category 1, le module sans fil qui prépare la transition vers la 4G

Le module LTE Category 1 est destiné aux applications M2M et industrielles de l’IoT et répond aux besoins industriels du marché, qui ont besoin de modules de connexions performants. D’après le portail d’information économique et financière de Boursorama, le module sans fil de Gemalto possède un mode unique de téléchargement de 10Mbp/s en réception et de 5Mbp/s en émission. D’après un récent rapport de Beecham research, le marché de l’IoT va exploser en 2019, Gemalto anticipe ici les besoins futurs et grandissants de connexion entre objets connectés à l’avenir. Aujourd’hui, beaucoup de modules sans fil destinés à l’internet des objets industriel fonctionnent sur le réseau 2G. Gemalto espère faire la différence et anticiper la fin de l’utilisation de la 2G grâce à son module sans fil 4G.

Un nouveau module pour de nouveaux réseaux

Selon la société, les réseaux 2G et 3G sont voués à disparaitre au profit de la 4G et de la 5G. Le module sans fil de Gemalto a été créé dans cette optique, en tant que solution d’application pour l’Internet des Objets dans différents domaines. Les domaines préconisés par Gemalto sont la mesure, le suivi, la traçabilité ou encore la santé mobile.

La 2G dans les appareils connectés en 2014 et 2019

« Le recours croissant à des solutions IoT contre les cyberattaques se concentre dans le domaine de l’industrie, sur la nécessité de créer des technologies de sécurité pour une croissance continue »

-Duke-Woolley, directeur général au cabinet d’analystes de la technologie Beecham Research

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *