Accueil > Ecosystème IoT > Fusion-acquisition > Microsoft a racheté GitHub, un tournant pour la plateforme (MAJ)
github microsoft

Microsoft a racheté GitHub, un tournant pour la plateforme (MAJ)

Vendredi 1er juin et samedi 2 juin, les médias Bloomberg et Business Insiders ont évoqué une information importante pour les développeurs. Microsoft a racheté GitHub et l’officialisation de cette opération a eu lieu ce lundi 4 juin 2018.

MAJ : Microsoft a bien racheté la plateforme d’hébergement de projets de développement. La firme a engagé 7,5 milliards de dollars en actions, soit 2,5 milliards de plus que la somme estimée par les observateurs. Une transaction qui sera finalisée à la fin de l’année 2018. La plateforme qui revendique 23 millions d’utilisateurs change donc de propriétaire. Microsoft a souhaité rassuré les développeurs par le biais de Satya Nadella. Le CEO a déclaré auprès de The Verge : « Nous nous engageons à être les gardiens de la communauté GitHub qui conservera son esprit actuel, fonctionnera indépendamment et restera une plateforme ouverte. Nous écouterons toujours les commentaires des développeurs et investirons à la fois dans les fondamentaux et les nouvelles fonctionnalités« .

Original : Selon les sources proches du dossier de Bloomberg et de Business Insiders, Microsoft aurait racheté GitHub, une plateforme d’hébergement de projets de logiciels et de services. L’officialisation de l’opération aurait lieu ce lundi 4 juin 2018.

Les développeurs connaissent bien la plateforme. Cet outil communautaire rassemble bon nombre d’entre eux afin de partager leurs projets de développement de logiciels et d’interfaces IoT. Ils peuvent ainsi interagir à distance, améliorer, corriger ou modifier les éléments du code d’un logiciel. Les projets Open Source sont bien évidemment fortement présents sur la plateforme. Les géants des nouvelles technologies aiment également utiliser GitHub. Parmi les plus gros contributeurs, on trouve Facebook, Apple, Amazon et Microsoft.

Microsoft, un grand utilisateur de GitHub

La firme de Redmond est la première utilisatrice de GitHub. Plus de 1000 salariés utilisent la plateforme pour déposer des bouts de code informatique. L’entreprise va jusqu’à héberger son célèbre gestionnaire de fichiers sur la plateforme d’hébergement. Cet élan vers l’open source est poussé par Satya Nadella lui-même. D’ailleurs, GitHub aurait été impressionné par les choix du CEO de Microsoft et aurait motivé la sélection de l’entreprise pour ce rachat.

En revanche, ni Bloomberg ni Business Insiders n’ont réussi à obtenir le montant de l’acquisition. En 2015, GitHub était évalué à deux milliards de dollars. En 2016, la plateforme a perdu 66 millions de dollars sur trois trimestres et a réalisé un chiffre d’affaires de 98 millions de dollars en neuf mois. Néanmoins, le chèque signé par la firme de Redmond pourrait s’approcher des 5 milliards de dollars selon Business Insiders.

Méfiance chez les développeurs

Cette possible acquisition ne rassure pas les développeurs. Bon nombre d’entre eux se sont prononcés sur Twitter afin d’indiquer leurs craintes pour l’avenir de GitHub. Ils craignent que Microsoft modifie la politique tarifaire, qu’elle oblige l’utilisation d’outils présents sur Azure ou qu’elle ajoute des contraintes d’inscriptions supplémentaires. C’est surtout l’incertitude des conséquences du rachat qui provoque cette méfiance. La gestion jugée mauvaise de Skype et de Linkedin après leur rachat alimente cette polémique. Pourtant, la firme fondée par Bill Gates a prouvé récemment une approche vertueuse de l’intégration de l’open source dans ses outils. Exemple, le service de cybersécurité IoT Azure Sphere fonctionne sous un noyau Linux.

 

Sources & crédits Source : BloomBerg - Crédit : Photos : GitHub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend