Le marché des « hearables » pourrait peser 16 milliards de dollars en 2020

La technologie des wearables est sur le point se s’étendre sur un tout nouveau sous-marché avec l’avènement des « hearables ». Cette nouvelle catégorie d’appareils connectés pour les oreilles commence à prendre ses marques sur les marchés mondiaux.

Les experts prédissent que le marché des hearables pourrait dépasser les 16 milliards de dollars en 2020. L’un des éléments clés est le potentiel qu’a le marché des hearables à prendre des parts de marchés aux écouteurs, aux appareils auditifs médicaux et autres wearables non situés dans l’oreille.

De nombreuses entreprises spécialisées dans électronique se préparent à commencer la production de leurs propres hearables, ce qui pourrait entraîner une invasion de cette nouvelle technologie sur les marchés mondiaux. On pense notamment à Apple qui est en train de s’étendre dans cette technologie en ayant annoncé les écouteurs sans fil Airpods.

Découvrez notre lead marketplace I.T

Ces hearables ont été lancés en même temps que l’iPhone 7, conçu sans prise casque. Il est évident que ce changement est très controversé parmi les audiophiles. Derrière les écouteurs sans-fils, la stratégie d’Apple est d’amener ses clients seulement vers sa technologie propriétaire.

i-b9zztvk-x3-980x420

Comme c’est souvent le cas, les technologies révolutionnaires d’Apple ouvrent la porte à de nouvelles catégories de technologies. Cela fait déjà plusieurs années que les hearables sont sur le marché, mais Apple pourrait bien démocratiser cette technologie auprès de ses clients et le grand public. 

Combiné à des technologies sans-fil comme le Bluetooth, les hearables sans-fils pourraient s’avérer disrupteurs sur le marché de l’électronique grand public. Le principal changement sera la capacité des hearables de modifier une grande partie des capacités actuellement offertes par les wearables, du poignet à l’oreille.

Les hearables pourraient éliminer les écrans

Les hearables pourraient éliminer les écrans auxquels les wearables sont reliés pour être remplacés par des capacités d’entrée vocales. Cela permettra aux utilisateurs de recevoir des messages depuis des wearables directement dans les oreilles. Les écouteurs sans-fils peuvent aisément prendre le rôle d’assistant vocal et s’intégrer à des systèmes de réalité augmentée. De plus, les appareils placés dans les oreilles ont le potentiel de fournir une surveillance médicale supérieure et des capacités pour le suivi de la condition physique.

Le mouvement peut nuire à la précision des wearables traditionnels lors de la mesure de la fréquence cardiaque ou de la pression artérielle, mais pas avec les hearables. En effet, les oreilles sont un moyen stable pour mesurer les signes vitaux car elles ont un niveau constant de débit sanguin. Les hearables seront également capables de combiner des capacités audio haut de gamme et l’annulation complète du bruit, risquant ainsi d’empiéter sur le marché des écouteurs traditionnels et des prothèses auditives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *